THE DARK KNIGHT : 93 TU PEUX PAS TEST

Batman-The-Dark-Knight-Logo-Emblem-1920x1080-300x170#1 « It was a good day » c’est ce que je me disais alors que je me dirigeais vers mon entretien, je vous explique.

Le passé fût dur, j’étais dans le futur.. en gros j’étais au chômage, je précise en fin de droit et cet entretien était ma dernière chance.

Le lieu ? Le Manoir de Bruce Wayne, un riche PDG ressemblant à Jérôme Cahuzac et qui trempait dans le même genre d’histoire .Cependant le type faisait trop le mec bien qui a grandi dans un orphelinat depuis la mort de ses parents.

Officiellement c’était un exemple pour les jeunes entrepreneurs commençant à zéro, ses affiches de lui où il jette des billets de 500 sur des fesses de strip-teaseuses intitulées « Started From The Bottom.. Now we’re here » resplendissaient à travers toutes la ville.

La vérité c’est que ses parents étaient déjà riches et qu’à l’âge de 18 ans Wayne a pu hériter de ce qui lui revenait de droit, c’était juste un imposteur qui était là par piston mais qui passait son temps à s’apitoyer sur son sort comme Yohann Gourcuff.

Bref Bruce Wayne avait P.E.R.CE, saigné Le RER B.

Donc Je continue, je suis arrivé dans le manoir des Wayne, l’ambiance était assez sexuelle, la lumière était tamisée et M. Wayne m’a accueilli sur la musique « Sexual Healing » de Marvin Gaye.

#2 On parle un peu, M. Wayne demande d’entrée :

-«  Alors ? Le 93 c’est si chaud que ça ? », J’ai répondu agacé:

-« Où voulez vous en venir Monsieur Wayne ? ».. Déjà ce fils de pute il avait la même dégaine que Monsieur Burns dans « Les Simpson » et il osait me parlait comme les jeunes en bas du hall dans les reportages de Charles Villeneuve. Il a continué sur un ton calme :

-« Vous savez, je viens d’une petite ville et.. » J’étais exaspéré, je l’ai arrêté direct :

-«-Ouais, je viens du 93 et je m’en bas les couilles de Where are you from.. Le temps c’est de l’argent, je suis en train de perdre une petite fortune ».

Alors Monsieur Wayne a arrêté de parler chinois, il a pris une voix grave et a expliqué qu’en fait il n’avait pas besoin de stagiaire pour Wayne Industrie.

En effet il faisait délocaliser ses entreprises à l’étranger pour avoir une main d’œuvre moins couteuse, lui ce qu’il lui fallait c’était des hommes de terrains qu’il recrutait dans des quartiers défavorisés de La Seine-Saint-Denis 93.

Le hic c’est que le boulot était dangereux, tous les employés de Monsieur Wayne étaient morts les uns après les autres dans des conditions climatiques difficiles.

Je vais vous dire ça faisait 6 mois que j’étais au chômage et j’étais devenu ce genre de mercenaire à la Nicolas Anelka, j’ai penché la tête en signe d’acceptation comme Le Silver Surfer puis j’ai regardé Bruce Wayne en disant :

-« Rajoute des zéros pour qu’on conclut, barbu comme Carlos Boozer ».. Comme disait Leslie, la chanteuses Rnb, Wayne m’a confirmé que « J’avais fais le bon choix ».

#3 Les choses prenaient de l’ampleur. Bruce Wayne après avoir insulté la mère de son majordome, un dénommé « Niles », décide de m’amener à son repaire secret.

Niles il était pépère en fait mais il prenait trop la confiance, il avait pris trop des aises avec son ancien employeur, un certain « Maxwell Sheffield ».. et il fallait parfois remettre les trémas sur « i » les tibias sur les « T ».

De fil en aiguille, M. Wayne m’a mené à cet endroit insalubre qu’il appelait « La Bat-Cave ». Perso les seules caves que je connaissais on faisait des tournantes dedans.. mais je n’étais pas impliqué Kheye.

L’endroit regorgé d’étagères avec dessus toute la gamme L’Oréal© Men Expert, ce genre de truc complètement métrosexuel et absolument fantasque.

Une fois dans la tour de contrôle Wayne m’a expliqué que ses employés du 93 qui sont morts pour lui ont tous le même point commun, ils se faisaient passer pour le même justicier défendant les intérêts des compagnies de Bruce Wayne.

Le plus marrant dans tout ça c’est que L’Opinion public pensait qu’il s’agissait d’une seule et même personne agissant pour le bien de la ville.. des barres.

#4 -« Ok Monsieur Wayne, ce fût un plaisir… » ai-je dis en essayant de me barrer de là.

Et d’un coup Wayne m’a brusquement plaqué contre le mur, comme Drake quand il a plaqué Rihanna dans le clip « What’s my name » même ça fait : « Oh na na ! What’s my name ? Oh na na ! What’s my name ? ».

J’ai cru que Bruce allait me dire : «Yeah ! I heard you good with them soft lips » mais au lieu de ça il m’a expliqué :

-« Ecoute Fiston, dehors il y a une menace bien plus grande qu’un problème de maintenance sur XNXX ».

Je l’ai repoussé horrifié par le simple fait d’imaginer un truc pareil et j’ai demandé quel était le plan.

Tu sais depuis « New Jack City » des tas de négros meurent sans savoir pourquoi, juste parce qu’ils sont payés pour.

Alors Wayne a rétorqué qu’un dénommé « Bane » foutait le hella avec son équipe de lâche, un puissant groupuscule nommé « Six-O-Nine ».

En gros il volait du matériel dans les entreprises Wayne et il cambriolait des banques où Bruce Wayne faisait blanchir son argent.

-« Vous n’êtes qu’une petite ordure M. Wayne » me suis-je exclamé Zehma sur un ton de syndicaliste de La CFDT mais quand il a répondu :

-« 500 000 euros le feat Man, L’Autre moitié pour la suite Man.. quand Bane sera mort ou pire Man », Je me suis contenté d’hocher la tête avec un sourire à la Richard Gere et de répondre : « J’ai lu et j’accepte les conditions d’utilisation »..

#5 J’étais en mode mec, Bruce Wayne m’avait briefé sur la situation : Bane était un combattant hors pair faisant presque 2 mètres et il pouvait bien me la mettre.

Pour cette mission j’étais équipé de tout un arsenal de gadgets complètement serbe.

En plus de cela j’avais une liaison radio avec Bruce Wayne qui supervisait les opérations depuis La Bat-Cave.

Enfin, cerise sur le gâteau : M. Wayne m’a permis de disposer de la tenue du « Batman », une sorte de justaucorps en cuir noir, très moulant.. on aurait dit un polo Distinct™, en un peu moins extrême.

Ok de nombreux mecs du 93 sont morts quelques heures après avoir porté cette tenue mais comme disent LMFAO « I’m sexy and I know it ».

On avait repéré l’itinéraire de Bane et sa clique, on allait lui faire un vrai guet-apens. M. Wayne m’a appelé :

-« Fiston, tu me reçois ? La liaison est un peu brouillé, j’ai une mauvaise 3G », j’ai répondu :

-« Arrête de te prendre pour Otacon Gros, je ne suis pas Solid Snake », Bruce a repris :

-« L.O.L. Smiley Fayzer.. Bon, Bane est pris en chasse par La Police et je ne veux pas qu’ils puissent l’interroger.. Fais une diversion, puis suis le jusqu’à sa planque dans Le New Jersey ».

J’ai démarré ma moto en 3ème et j’ai foncé en direction de La Police et, ne me demandez pas pourquoi, mais j’ai crié :

-« JE BAISERAI LA FRANCE JUSQU’A CE QU’ELLE M’AIME !! » puis j’ai ouvert le feu sur les keufs avec un fusil à pompe.

Un keuf expérimenté a dit à son collègue :

-« Gilbert, Je crois qu’on a un petit rigolo là ».. Les keufs ont automatiquement oublié Bane et ses sbires, de suite ils m’ont pris en chasse comme si je leur devais une grosse somme.

Ca roulait en faisant des roues arrières, des zigzag, ça faisait grave bluff un clip de Meek Mill.. Ce bâtard de presque 30 piges qui fait des rodéos dans sa cité avec ses shrabs dans « Ima Boss » en collaboration avec Rick Ross.

Je riais comme un malfrat, je passais par des petites ruelles, les condés voyaient flou.. C’était bandant.

#6 L’Alerte avait été donnée mec, mon signalement correspondait et via les haut-parleurs ça crachait des : « Individu plutôt maigre, portant un polo en cuir noir Distinct™.. probablement originaire du Val de Marne ».. peu à peu l’étau se resserrait, j’étais encerclé comme Troyes pendant les embrouilles.

J’ai reçu un appel inespéré de Bruce Wayne, j’ai dis direct :

-« Wayne ! Si je tombe je vous balance, je jure sur La Mecque », il m’a repris sur un ton calme :

-« Du calme Salope.. sur ta gauche à 100 mètres, il y a un jet privé caché dans une impasse », j’ai vociféré :

-« VOUS VOUS FOUTEZ DE MA GUEULE !! UN JET DANS UNE IMPASSE ?? DANS UNE VILLE DE PLUS DE 2 MILLIONS D’HABITANTS ?? ET PERSONNE NE REMARQUE ?? ».. il a juste conclu sur un :

-« On est à Gotham City.. » c’était grave logique en plus.

Alors j’ai hoché la tête vers l’avant comme Lil Reese et j’ai mis tout mon chakra sur la pédale d’accélération.

Ma cape virevoltait avec la vitesse de la moto, comme les cheveux de Brigitte Bardot face au vent à l’époque où Zehma elle n’avait besoin de personne quand elle enfourchait sa Harley-Davidson©.. Aujourd’hui, c’était une vieille bique.

Donc je me suis engouffré dans L’Impasse comme Béné et je venais de faire cavaler les condés comme George Michael.

Le chef de La Police s’est exprimé comme Russel Crowe dans « Gladiator » :

-« A MON SIGNAL, SORTEZ LES KALASH COMME A MARSEILLE !! ».. il avait le même sourire narquois que Vic Mackey après une bonne punchline.

La proie que j’étais semblait prise au piège ne pouvant aller nulle part.. coincé comme Mathô dans « Salammbô ».

Sous l’euphorie les schmidts ont sorti la même chorégraphie que les danseurs à Kelly Rowland dans le clip « Motivation » en featuring avec Lil Wayne.. ils célébraient déjà ma capture comme celle de Saddam Hussein, ils  étaient dans leurs plus grand Sah.

#7 Sauf que Bruce Wayne n’avait aucunement menti, je suis sorti en bombe de l’impasse avec devinez quoi ? Un putain de Boeing appelé Le « Bat-Plane ».

J’étais sorti de ce guêpier avec un vacarme assourdissant et je planais dans les Air Fliiighteuu.

A la base je n’aime que les plaisirs simples comme un bon petit « Caprice des dieux » sur un gros morceau de pain mais je le confesse, voler à bord de ce véhicule c’était le feu.

Ma putain d’altitude, je n’arrêtais pas de prendre de l’altitude, jusqu’à ce qu’un appel radio de Bruce me freine :

-« Tu comptes t’écraser sur Le World Trade Center fils de pute ? », j’ai rebondi sur :

-« Je viens d’éviter la taule comme OJ Simpson, laisse moi profiter de la vie mon pote ».

Bruce Wayne s’est contenté de dire avec ironie :

«Mdr t’as un permis d’aviation ? Non mdr.. Alors comment tu fais pour piloter cet engin ?»

.. Et là je venais de réaliser que Bruce Wayne contrôlait le Bat-Plane depuis le début en mode « Pilote automatique à distance », le véhicule se dirigeait lentement comme le vaisseau spatial dans « Futurama »..

..mes rêves se sont évanouit comme ceux d’Icare alors que ma destinée me faisait naviguer en direction de la planque de Bane, mon futur ennemi..

#Fin de la première partie.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s