MIAMI VICE

Image## # #0 (Walter) Vous savez, l’Histoire est façonnée par les vainqueurs. Il y a souvent des passages que ces derniers préfèrent taire, non pas parce qu’ils sont insignifiants mais plutôt parce qu’ils sont compromettants.

Les pires criminels l’ont appris à leurs dépends, les cadavres finissent toujours par remonter à la surface et le Rap Game n’échappe pas à la règle. On a infiltré pour vous les rangs du collectif de la Banlieue Sale afin de vous dévoiler les coulisses du morceau « Autopsie 5″… La vérité rien que la vérité.. Ces rappeurs mentent ce n’est pas c’que vous croyez.

#1 (Walter) C’était une belle journée, on était tous au complet postés sur la plus haute colline de Miami genre les Vatos Locos dans les Princes de la Ville.

Pour tout vous dire on galérait comme jamais. Certains débattaient sur l’éternel sujet « Mais qui a vraiment lancé la carrière de Sultan ?  » et nous (Louis et moi-même) on s’amusait à aveugler Kamelancien avec un miroir en renvoyant la lumière du Soleil dans ses yeux… C’était drôle c’clochard mettait des patates dans l’vent comme Van damme vs Bolo Yeung dans Bloodsport.

Enfin c’est pile à c’moment que Hicham se pointe en hurlant quelques mots clés

« Putain, putain A.C Milan !! A.C Milan !!  »

J’ai posé mes mains sur ses épaules façon Xerxès et Louis m’a complété en lui disant avec le calme d’un chef Namek

« Hicham…On ne comprend rien…détends toi petite salope »

Fababy s’est senti obligé d’ajouter « Bah Vas y raconte, A.C Milan..on va pas y pAsser Mille ans.. #baby »

… ces quelques mots sonnèrent le glas de mon self-control : j’ai plongé la main à l’intérieur de mon blazer pour y empoigner la crosse de mon arme (j’voulais vraiment l’descendre pour ça) mais Louis m’en empêcha en m’montrant la photo d’mes gosses.

#2 (Louis) White dit vrai J’observais chaque membre de la Banlieue Sale et ces grosses merdes semblaient tous à peine plus intelligents que le plus haut gradé de La Bac

L’écoute a été fructueuse, ça avait menacé La Foolek Empire à base de Woulah Billaye mais on a surtout retenu les graves accusations sur Laouni.

Booba avait sorti des dossiers complètement extravagants, des accusations de pédophilies barcelonesques.

Ce chien de Fababy (qui ce jour là ressemblait aux somaliens de La Chute du Faucon noir) a même osé faire le « Tin Tin » de New York Section Criminelle » à la fin du morceau..

..On lui a conseillé de fermer sa grosse mère, surtout qu’il était sur la sellette depuis son « Boss du 93 » inapproprié.

White voulait descendre ce clown d’une balle dans le dos, comme au Far West.

Ensuite Hicham Double H a peigné ses cheveux soyeux puis il a dit :

« On devrait faire un clash, comme à la vieille époque ».

Kamelancien a rit jaune parce que ça lui a rappeler des mauvais souvenirs.

A l’époque du clash contre La Fouine Kamel ne dormait plus, il semblait soucieux et il avait de mauvais résultats scolaires.. sa carrière fût brisée.

#3 (Walter) Laouni rebaptisé dès Lors Émile Louizi s’empressa d’aller en studio planifier une contre attaque.

Il marchait avec la dégaine d’un homme qui croule sous les factures. Il s’est rien passé d’extra sur le trajet… Sauf quand c’passant a crié ‘Are you Fouiny Babe ?’ que Fouiny a répondu avec un accent dégueulasse ‘ Yes , a Photo ?’ et qu’il a rétorqué ‘Oh no just say…Ah bah bwavo Mowway ‘…ça riait comme des partisans du mal.

Arrivés au Studio on s’est tous assis pour réfléchir (on avait tout d’même des impératifs), le silence était de mise. Hicham a pris la même pose que Malcolm X avec le doigt collé sur la joue… mais c’était du Bluff, son regard était vide … il ne pensait à rien.

Fababy a chuchoté un truc du genre :

 » Le silence est d’OR…et quand les aveux permettent d’aller au Soleil…les balances BRONZEnt … #Baby »

Il a reçu un message anonyme avec écrit  » Ferme ta gueule. »… il s’est vexé comme Cole Turner quand Phoebe Halliwell l’a plaqué.

A c’moment là La fouine rompit l’silence par une toux roque, il se leva et, le torse bombé, il dit d’une voix ferme :

« -J’AI ENFIN TROUVÉ…On va faire un Clash… »

Waw… Ça m’démangeait d’lui répondre « Sans blague Fdp?  » c’était sensé être la base du raisonnement et le mec avait réfléchit 1/2 heure pour nous répondre ça ??

J’décide donc de m’éclipser aux waters me passer un peu d’eau fraîche sur l’visage. En ouvrant la porte j’tombe sur Dj Battle qui s’parlait devant la glace…hyper bizarre le mec, il f’sait un genre de remake de la scène de Vincent Cassel dans la Haine.

« Mec…c’est pas c’que tu penses.. » j’lui répondis que je n’pensais rien des types comme lui et que d’ailleurs il n’y avait pas grand-chose à penser.

«  On oublie tout ?… » dit-il me tendant la main comme pour conclure un marché.

Là j’l’ai regardé – Il m’a regardé – j’ai regardé sa main – il m’a regardé regardant sa main – j’l’ai reregardé… il a rangé sa main.

Il est resté confus comme Maitre Corbeau.

A mon retour des W.C Louis consultait son Blackberry®.

#4 (Louis) En effet je venais de me faire bbm et c’était mon agent, un certain « Pape Diouf ».

Je tenais ce dernier au courant du déroulement de cette histoire et il m’a conseillé de prendre conseil auprès d’un ancien, une sorte de vétéran de la guerre du Vietnam.

Alors Pape m’a parlé d’une légende du clash, un certain « S.I.N.I.K. » dit « Malsain L’Assassin » le dernier adversaire connu de B2o.. ce type l’avait vaincu comme Kratos et il fallait que ce même type sorte de sa retraite comme John Rambo.

Je ne vais pas vous mentir à la base, je ne supporte pas ce genre de situation et je me sentais comme Naruto qui demande conseil à KillerBee pour la maîtrise de son Bijuu mais quand j’ai entendu La Fouine rapper : « Reste en Floride, t’as le swagg à Florida » ou encore « 92-Riz », je me suis dit que finalement Sinik c’était un fils de pute mais un fils de pute qui valait le coup.

Sur le trajet j’ai expliqué à l’équipe que Sinik avait surtout frappé sur des points forts en argumentant que B2o était un métisse 50/50 qui devrait assumer autant son côté blanc que son côté noir comme Zetsu et qu’il jouait le gangster mais quand sa daronne a été kidnappée il n’a pas fait zehma le daron dans Taken.

Les gars ont juste kidnappé la mère à B2o et ils lui ont rendu tranquillement, comme une loc.

Après genre il ya Kamelancien genre qui me regardait mal.

La Fouine lui a crié « Couché ! » mais Kamel ne voulait pas écouter il m’a dit :

«  Oh, now you are one lucky nigga »,

j’ai rep : « You go to listen to your boss white boy », il a ajouté : « oh, I’m gonna walk in the middle of the night with you”, j’ai fini par demander : “You wanna hold my hand ?”.. Puis il a rigolé ce fils de pute.

#5 (Walter) On avait réussi à semer cette purge de Kamelanc’ c’était aussi délicat que d’éviter un combat d’dresseur dans la Forêt d’Jadielle. Ce mec n’avait aucun sujet d’discussion si c’n’est cette anecdote comme quoi on aurait piraté son compte… Son compte Twitter.

Pas loin d’une heure plus tard on était arrivés chez Sinik .

 » Asseyez vous si vous avez du temps… et quelques dents à perdre. » nous dit-il.

Là j’lui ai rappelé qu’on était pas aussi pacifistes que James Blunt et qu’la détente de mon 3.5.7 Magnum ne demandait qu’à s’faire doigter… Il nous a proposé de succulents biscuits fourrés.

Une fois la messe dite ,on s’est mit a causer de tout et de rien…( Des Nike Air au Visa.. ).

J’essayais d’lui démontrer par A+B qu’il ne pouvait pas être algérien ,qu’ses 2 parents étaient blancs et que par conséquent les chats ne faisaient pas des chiens… on a vite compris qu’c’était un point sensible quand il s’est mit à respirer comme Steevie dans Malcolm.

Il nous racontait comment il était arrivé à faire du rap et nous on lui expliquait qu’on en avait strictement rien a beurrer d’sa vie. Entre 2 futilités il nous confie que la clé du succès pour un Clash c’est d’assaisonner violence/vulgarité et de laisser mariner le tout dans une ambiance bon enfant. Il causait comme cette fiotte de Cyril Lignac.

J’n’ai pu m’empêcher d’rajouter que pour c’qui était de l’ambiance « Bon enfant » ce n’était pas un problème : Laounizi en connaissait un rayon. Il y eut un silence le temps que la vacherie monte aux esprits … puis on a rit comme une bande de prolétaires au sens marxiste du terme.

(y’avait un mec qui s’est mis à rire plus d’1/4 d’heure après la blague… il devait être sacrément con.)

#6 (Louis) J’ai rigolé comme un stakhanoviste à la blague de White puis un shrab à nous, Toumani, nous a indiqué que Booba serait à Miami.. ca tombait bien on devait y aller aussi, La Fouine habitait à Miami et il avait oublié de refermer la porte du frigo dans son appart.

De plus Sinik a expliqué qu’il regrettait de ne pas s’être enculé avec Booba et que ca serait dommage que La Fouine nourrisse les mêmes regrets en y repensant dans 5ans.

La Fouine c’est un adulte mais il est très influençable, il écoute encore les grands de ses grands à 31 ans.. donc nous sommes partis combattre comme les Sailors Vénus.

Pendant le trajet La Fouine n’a fait que parler de Toumani, il parlait de lui comme si c’était Bruce Lee genre il est trop fort en tête-à-tête. Stp ce petit noir faisait 1m50 mais il kiffait demander à ses adversaires de l’emmener dans un coin désert en voiture pour se taper, après il rentrait en bus comme un galérien.

Après Laouni a saucé Hicham Double H (Double Hasba ouais).

Zehma Hicham il est dans un délire où il poursuit une carrière de mannequin en indépendant.. Hicham c’est le genre de mec quand il ya embrouille dans le 78, si tu vas le chercher il te répond : « Attend, je sèche mes cheveux et j’arrive ».

Ce jour là il avait un brushing à la Jack Abbott.

Sinik a craché en direction de la grande ours comme Raoh puis il a dessiné un trait sur le sol représentant un bâtiment, le building où Booba se trouvait.. et bizarrement, c’était à la même adresse que celui de La Fouine.

#7 (Walter) Sur le chemin La Fouine faisait plus de boucan qu’au Jerry Springer Show :

 » Cherchez pas Booba on l’trouvera pas, il rase les murs ici… vous savez quoi ? Si on l’trouve j’suis un gros fils de pute.  »

C’est exactement a c’moment là d’la phrase qu’on croise Elie dans sa Lamborghini (celle que t’as dans ton pe-cli et qu’il a dans son parking.).

Laouni envoie son gars Toumani à sa rencontre. J’vous l’ai pas dit mais quand Toumani oublie de mettre sa crème il a l’épiderme d’un caïman, il est absolument aff-reux. On aurait dit le Dr Connors alias le Lézard dans Spiderman.

La bête immonde s’approche donc du véhicule et toque par 3 fois. B2o abaisse la vitre et, par le réflexe le plus humain qu’il soit, prend la fuite comme dans la version Or.

S’engage alors une course poursuite pleine de panache à travers tout Miami.

On était branchés sur Fever 105, Toumani faisait du 140 km/h ce malade s’croyait au volant d’une Infernus dans les rues de Vice City.

Un moment y’a Hicham qui sort son bras d’la voiture et qui fait mine d’allumer les passants … il était super sérieux c’fils de pute , je l’observais et il m’interpella:

 » Eh White téma la vieille là-bas… #Trrt #Trrt elle est morte ahaha  »

… franchement, un homme quasi-trentenaire qui s’amusait à faire une Kalash avec ses doigts… la scène était irréelle.

Je me demandais tranquillement où diable était passée la sagesse chez c’type quand je vis cet asiat’ obèse traverser sur Dawson Street. Toumani s’approchait d’lui à vitesse V et n’avait pas l’air disposé à s’arrêter… je lui tins donc à peu près ce langage :

 » Eh ?… c’est la rue à ton père ??  »

il me répondit très confiant :

 » Mais nan t’qt il va nous esquiver… »

J’priais vraiment pour que c’mec eût les même reflexes que Sammo Law… mais on est pas à Hollywod la famille… on lui a tamponné sa grosse mère, il a été retrouvé 3 rues plus loin.

#8 (Louis) Quand Toumani a percuté le chinois on aurait grave dit un film de John Woo.

Ce gros lard a virevolté dans le ciel comme les Power Rangers, sur la vie de mère c’était époustouflant.

De son côté Booba était dans un délire où il prenait les sorties d’autoroute à 90 km/h comme dans Speed.. sauf que Keanu Reeves conduisait pour sauver des innocents, Booba se dirigeait juste vers Miami Bay il était déterminé à fuir comme Gbagbo.

White a expliqué que B2o disposait d’un hors-bord sur la côte et que si il parvenait à l’atteindre on ne pourrait plus le suivre.

C’est là que Sinik a fait jouer son expérience et a dit une phrase grave vraie : « La honte négro, tu te rends compte négro ? 0 à 5 en 4secondes, tu te rends compte Négro ? ».. ça nous a tellement boosté qu’on a commencé à chanter en chœur genre Whoopi Goldberg la niafou de Sister Act.

Dès lors Toumani a mit toute sa cosmo-énergie dans la pédale d’accélération et de 0 à 5, en 4 secondes, nous nous sommes retrouvés à la hauteur de B2o.

Ce fut une scène complètement YayaTouresque, Sinik (du coté de la fenêtre) et Booba (sur le siège conducteur) parlaient comme 2vieilles connaissances.

Sinik a demandé :

« Il pleut, c’est un beau temps pour mourir.. Qu’en penses-tu ? »

Booba a rep :

« Je pense que la pluie ne devrait servir qu’à masquer nos larmes ».

Après avoir entendu cette fragilité, on était tellement perturbés qu’on a heurté la voiture ‘d’un certain « Enès Frenesikk », un jeune homme turc en vacance à Miami (En vérité sa tête avait été mise à prix à cause de ses embrouilles sur le Net, il ne pouvait plus rester en France).

Booba a rit comme Oprah Winfrey, l’accident lui permit de nous distancer et prendre le large genre Usain Bolt.

# (Louis) On a fini au « Jackson Memorial Hospital » avec des charges comme « Voie de fait » + « Tentative de meurtre » + « Immigration clandestine en territoire américain ».. Aucun de nous n’avait la Green Card mdr.

Sinik a juré sur La Mecque qu’il n’était pas kabyle quand Le FBI a ajouté qu’on pourrait être suspecté de Terrorisme en raison du grand nombre de maghrébins dans notre équipe.

Concernant nos victimes de la route, le corps de l’asiatique obèse a été rapatrié à Shanghai et Enès, le jeune turc, est revenu de L’Enfer comme Kenshiro (seule la mort semblait pouvoir le faire arrêter d’insulter nos mères de pute après ca)

Booba avait réussi à nous échapper comme Fantômas mais Walter avait un plan la famille.. un plan.. #            ComingSoon..

## (Walter) S’il y’a bien une chose à retenir du 11 Septembre les amis, c’est qu’il faut toujours avoir 2 tours d’avance.

L’Avant-veille, J’avais préparé un plan qui s’étalait sur les 2 prochaines semaines façon Light Yagami.

Parfait, tout s’mettait en place, les choses sérieuses allaient pouvoir débuter… #InTheNextEpisode

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s