LA VENGEANCE DANS LA PEAU

Image#0 (Walter) Dans l’épisode précédent, la rencontre avec Booba avait tourné en un remake d’un mauvais épisode de Starsky et Hutch avec la course poursuite à Miami. Le rappeur du 92 nous avait filé entre les doigts et on semblait être bloqués dans les cordes comme Muhammad Ali dans The Rumble In The Jungle … . L’heure était grave et rien n’avait laissé présager ce qui allait se passer…

#1 (White) Suite au fiasco d’la course poursuite, les évènements nous ont un peu dépassé. On a été pris dans une sorte de spirale complotiste comme Lincoln Burrows puis on a atterri en garde à vue. On était confinés dans la même cellule. Il y avait Louis, moi, Fababy , Glenn Smith et un colosse du nom de John Caffé ( comme le café mais ça s’écrit pas pareil ) .

La surveillance était assurée par l’Officier Bradley , un policier à l’allure grotesque qui ressemblait au chef wiggum. Il passait ses journées à s’empifrer d’pâtisseries mais cette espèce de gros lard s’prenait pour l’Agent Mulder de X-Files….genre il avait juré sur la vie d’sa mère qu’un jour il mettrait des aliens derrière les barreaux comme dans Men in Black.

Fababy a voulu prendre notre défense en avançant que tout s’était passé trop vite… qu’on avait agit sur un coup d’tête.

Mais Wiggum nous a rappelé que si Fababy s’mettait à mettre des coups d’tête on était pas sorti d’l’auberge…Mdr le batard , j’ai ri comme G.Bush devant l’ONU.

Glenn Smith a demandé à récupérer sa caméra histoire qu’il puisse tourner la suite du Fouiny Story qu’on avait commencé…. Un officier lui a vite suggéré d’fermer sa p’tite mère s’il ne voulait pas qu’l’épisode comporte des bonus très glauques genre des scènes avec des fouets et des tenues en latex.

Quant à moi, j’étais pensif la tête entre les mains … John Caffé a tenté de me  » purifier du mal qui me ronge  »  j’l’ui ai donc gentiment demandé d’ôter ses grosses pattes de ma veste sous menace de faire sauter l’crâne de « Mister Jingle  » sa petite souris.

Et enfin Louis avait été placé contre l’radiateur,il était enchaîné comme Prométhée. il galérait tellement qu’il insultait des mères par tirage au sort et c’était tombé sur une femme flic il me semble… elle l’a corrigé comme Kunta Kinté.

#2 (Louis) C’est vrai que j’étais menotté à un radiateur, c’est vrai que je ne savais que nier et c’est vrai aussi que j’étais entouré d’une belle ribambelle de fils de pute.

Je vais vous expliquer on a atterri en GAV suite à nos exactions sur Miami et les seuls à avoir porté le chapeau étaient moi, Fababy, White et un certain Glenn Smith.

Glenn Smith ?? Glenn c’est un mec qui a grave la même gueule que ce fils de pute de Chamilionnaire et qui considère Chris Macari comme son Senpaï.. sauf que personne dans la Banlieue Sale n’est assez méchant pour lui dire que son travail c’est de la merde et qu’il est en train de détruire le milieu de la filmographie rien qu’en acceptant de filmer Fababy plus de 3min30.

A la base il nous avait juste suivi pour filmer la bagarre La Fouine/Booba mais il a tellement crier « World Star ! Youhou World Star Hip-Hop !! » que 2flics de Miami nommés « Sonny » Crockett et Ricardo Tubbs ont fini par l’embarquer avec nous.

A part ce détail, Glenn avait l’air intelligent mais il ne pouvait pas l’être car par logique, si tu signes chez La Banlieue Sale t’es forcement idiot ou attardé.

Au final La Fouine ce traître à la barbe pointue et visqueuse a su tirer son épingle du jeu en nous laissant assumer pour lui comme Puff Daddy a laissé Shyne assumer 10ans de prison pour lui.

J’étais en colère style Végèta et je ne pensais qu’à me venger comme Max Payne quand il a découvert les cadavres de ses gosses en rentrant chez lui après une dure journée de boulot.

Par ennui, j’ai chambré une grosse femme flic en disant :

« A Las Vegas je paye pour être menotté,  vous me faites économiser de L’Argent mdr ».. elle m’a assené 2 violents coups de matraques comme dans Nicky Larson ca m’a étourdi ma grand-mère.

J’ai juré sur La Mecque que j’allais porter plainte contre la police mais White m’a expliqué que des negros ont perdu des millions de dollars en essayant de faire ce genre de conneries.

De fils en aiguilles j’ai repris mon calme.. puis je l’ai perdu à nouveau.. Un certain Rick Ross dit « Ricky Rozay » fit son apparition en plein milieu du commissariat.

Ce gros lard était une star locale du Rap et apparemment il venait rendre visite à ses anciens collègues policiers (oui, car cette saucisse géante eu à travailler pour la brigade anti criminalité de Miami).

Ca se divertissait en mangeant des brioches et en écoutant les conneries des 2 plus gros connards du Rap Français, Ricky a même avoué sa honte d’avoir fait un feat avec Booba mais il a dit « Merlich.. Huuuun !! » comme pour se rassurer..

..Puis l’écoute d’Autopsie5 de La Fouine a été le coup de grâce, il s’est barré de la salle dégouté comme les victimes de Michael Jackson.

#3 (White) Bon il s’est avéré que finalement le morceau Autopsie 5 était une belle catastrophe. Rick Ross en avait frôlé l’infarctus, Il a quitté les lieux en s’tenant l’coeur comme Julian Ross contre la New Team.

Donc on avait tous risqué nos peaux pour ça ?? Un agent en début d’carrière faisait des pronostics genre :

« -Moi les gars j’vois bien le Million d’vues en 2jours  »

…. c’fils de pute s’prenait pour Paul le poulpe.

Il m’était devenu impératif d’échafauder un plan dont le but était très simple : sortir d’ici.

J’ai d’abord commencé par fabriquer une boussole artisanale avec 2 ficelles et une pierre, un peu dans l’genre de Bear Grylls dans  » Seul face à la nature  » mais bon… on ne s’en est pas servi.

Puis J’observais Louis et la femme flic s’entre-insulter leurs mères respectives quand soudain tout s’éclaircit dans mon esprit…. j’allais me servir de Laouni.

En effet je savais que depuis quelques temps Fouiny était souvent en guest dans des soirées où se mêlent sionisme et homosexualité. Ces mêmes soirées où la coke fait rage genre les 70’s et où l’on y boit et festoie comme des païens adorateurs du Veau d’or.

C’était pendant une sublime orgie façon Spartacus que le rappeur s’était lié d’amitié avec un soldat israélien du nom de Maurice Benguigui qui s’faisait appeler Patrick Bruel sur la scène française. Maurice allait être notre bon de sortie. On l’a contacté par l’intermédiaire de Tal, une jeune chanteuse au talent caché… tellement bien caché que personne l’a encore trouvé. A l’époque elle sortait avec Canardo.

On était donc parvenus à avoir Patrick au téléphone  ( la loi nous autorise un appel chacun )  quand  Fababy me souffla à l’oreille qu’il avait quelque chose d’urgent à dire… et à l’heure qu’il est je n’sais toujours pas pourquoi je l’ai cru. Il m’arracha le combiné des mains pour dire :

« – Au Poste les balances cassent la voix mmh….Patrick Bruel #BabyBabyNoMore  »

….  J’ai fait signe a Louis de l’neutraliser, il lui a repris le téléphone en lui giflant l’crâne un peu comme Junior Kyle.

La parenthèse fermée je repris l’appareil et détailla la situation à Patrick mais la conversation trainait et j’ai un peu perdu patience.

J’ai dérapé comme Dieudonné chez Ardisson… il racontait trop sa vie  j’ai dû insulter sa mère en lui signifiant que la Police n’avait pas l’forfait Néo […] et c’est finalement après quelques menaces et injures raciales que Maurice accepta de faire jouer ses relations judéo-financières.

On a récupéré nos biens puis on a signé des papiers sans lire les conditions… comme si on téléchargeait Norton Antivirus.

Bingo, en 2 coups d’fil on etait dehors.

C’est vrai qu’c’était cool mais j’ai quand même demandé à Glenn Smith de reprendre son calme quand il s’est auto-filmé en disant:

« – La Liberté…mmmmaaah »

On avait passé qu’un seul jour en détention et il f’sait du cinéma comme s’il s’était évadé d’Alcatraz… Fallait vraiment qu’on change d’air la famille.

#4 (Louis) On avait tous un peu le seum contre La Fouine et l’heure était aux représailles. Fababy a voulu calmer le jeu et défendre La Fouine, alors il a posé sa main sur mon épaule..

Je lui ai expliqué que je sortais de taule pour « tentative de meurtre » et qu’il devait éviter.

Il avait un peu raison quand il m’a simplement rappelé qu’on était ensemble en GAV pour ce même motif.

L’Ambiance était tendue mais ça s’est dissipé, j’ai réuni toute l’équipe autour de moi comme la tribu des ex-rouges dans Koh-Lanta et j’ai expliqué que maintenant on allait faire les choses à ma façon.

White n’aimait pas trop mon début de prise de pouvoir.. des tensions apparaissaient entre nous genre Rick quand il s’est embrouillé avec son meilleur shrab Shane dans The Walking Dead (Ouais l’épisode là où ils se chamaillent à cause de leurs histoires de leadership).

J’avais élaboré un plan qui consistait à rejoindre le 92i pour se venger mais Zehma Glenn a fait une remarque pertinente quand il a demandé pourquoi Booba accepterait de travailler avec des gens qui ont essayé de le tuer.

Je lui ai demandé pourquoi un mec aussi intelligent que lui faisait partie de La Banlieue Sale, il a juste répondu que sa mère était malade.. Alors je lui ai calmement démontré que Booba avait une mémoire très sélective (par exemple le gars a oublié que les forces spéciales ont sauvé sa daronne et il continue à faire le mec genre c’est Maitre Yoda quand il faut sauver la daronne et insulter La Police.. c’est on peut dire, L’Hôpital qui se fout de La Charité).

Ensuite nous avons pris un vol pour Paris + le bus « 15 » en direction d’Aulnay.. On devait rejoindre un gars du 92i qui s’appelle « Hibou »

Aulnay c’est ma zone mais le problème c’est que si mes grands m’avaient vu avec Fababy (qui a dit qu’il était « Le Boss du 93 ») on se serait fait mêler comme dans un mauvais film d’action.

Donc une fois sur le sol aulnaysien on a gentiment demandé à Fababy d’aller niquer sa mère un peu plus loin si je ne m’abuse.

Fababy ce haineux il parlait grave mal car il était resté dehors.

Une fois chez Hibou, sa mère nous avait préparé des gâteaux, elle était gentille et elle nous a limite imploré d’aider son fils à trouver du travail et se libérer de l’influence maléfique d’un certain « Boobachimaru » (Donc ce gamin de B2o venait manger chez elle normal et il lui avait donné un faux blaze mdr ? Non mais c’est du n’importe quoi).

Glenn a encore été pertinent quand il a demandé à Hibou pourquoi il ne fondait pas le 93i lui qui venait du 93. Alors on a décidé d’accompagner Glenn en souriant dans une cave d’Aulnay et on lui a piétiné sa mère comme dans Le Roi Lion… On l’a rassasié comme le MS13

Décidemment  ce n’était pas personnel mais un gars aussi intelligent que Glenn ne pouvait ni être de La Banlieue Sale, ni du 92i..

#5 (White) Cela n’avait pas été trop difficile d’intégrer le 92i , Booba n’avait pas d’amis d’longue date, il licenciait et embauchait les membres de l’équipe comme dans une Sarl.

Paraît que Glenn posait trop d’questions… il a fini terrassé comme Heraclès dans Jason et les argonautes.

J’avais pas vraiment aimé l’initiative de Louis quand il nous a réuni en ronde, genre il voulait qu’on s’tienne tous par la taille comme le XV de France.

Il commençait à s’prendre pour César le révolutionnaire dans la Planète des Singes….Donc par précaution j’ai d’abord fait un saut dans une de mes planques, j’en suis ressorti chargé comme CJ après un code d’arme.

C’est Booba qu’est venu m’chercher , apparemment il tenait à m’faire écouter un morceau…on était donc en route pour rejoindre Louis et Chris Macari restés au studio.

Dans la voiture B2o m’expliquait que Fouiny et Rohff avaient insulté sa mère (elle qui avait tant souffert) et qu’il leur pardonnerait jamais.

On discutait, j’étais coté passager et son gars Kaaris était posé sur la banquette arrière.

Kaaris il était vraiment spécial. Il n’avait pas dit un seul mot depuis la planque, il ne clignait jamais des yeux…et  il avait passé tout l’trajet à fixer l’allume cigare. Ah et par moment il mimait de violents coups d’volant façon Maggy Simpson dans l’générique des Simpson.

Par pure bonté j’ai voulu l’intégrer a l’une de nos discussions :

« -Et toi Kaaris , Beckham au PSG… t’en penses quoi?  »

Il est resté silencieux pas loin de 40 secondes avant d’me dire un truc du genre :

 » – … Si on verse un sceau d’eau et un autre de sang du haut d’un balcon… Quel liquide touche le sol le 1er ?  »

….. ????  j’lui ai demandé de n’plus discuter avec moi, ça n’avait aucun sens.

Bref c’qui m’intéressait c’était d’savoir jusqu’où Booba était prêt à aller pour la Street Crédibilité et j’me suis un peu emballé quand il m’a dit :

« -Laisse tomber Morray c’est la guerre !  »

Là j’lui ai proposé un grand classique du Banditisme à savoir la séquestration musclée et la demande de rançon… Kaaris m’a appuyé en disant :

« – Hmmmm Hmmm  »

…. ça avait l’air d’un oui.

Mais il nous a vite calmé en disant que ce n’était que d’la musique et qu’il ne voulait pas finir au tard-mi comme le célèbre Cheb Mami.

Il avait comme qui dirait plombé l’ambiance, on été arrivés au studio et j’avais fini l’trajet muet comme Bernardo dans Zorro.

#6 (Louis) White venait de nous rejoindre en compagnie de ces 2 grands gaillards de 35ans qui portaient encore des casquettes et des t-shirts avec des têtes de mort à leurs âges.

On papotait un peu avec Chris Macari, ça parlait de Glenn Smith qui aurait aimé rencontrer Chris.. mais on a rigolé comme des honnêtes citoyens quand Macari a lâché les rumeurs qui circulent dans le milieu des réalisateurs de clip.

Ca disait que c’était Glenn ce débutant qui avait filmé le Battle Nekfeu Vs Lunik et il avait oublié d’enregistrer avec le son mdr.

Ensuite Booba nous a parlé de son TLT (les initiales de « Tuez Les Tous » mais ils vont tuer zeubi ces comédiens).

Booba a expliqué qu’il avait attendu exprès que La Fouine sorte son TLT en 1er pour faire Crari il avait le dernier mot. B2o rigolait fort comme Mister Bison, il croyait grave que c’était une stratégie de fou.. Je me suis demandé si il avait vraiment 35ans, c’était spectaculaire.

On a un peu écouté les 2 versions de TLT, c’était très embarrassant : l’un montrait le sexe de son adversaire pendant plus de 30 secondes et l’autre prenait le risque d’être poursuivi pour diffamation avec des termes complètement exorbitants comme « Pointeur » ou encore « Emile Louis ».

White a expliqué qu’on était là pour des choses sérieuses, qu’il allait bien falloir qu’un jour ils rentrent chez eux à Miami et que tout ca allait finir.

J’ai rajouté que la récréation pouvait se terminer plus tôt que prévu s’il nous aidait à abattre La Fouine.. Booba a fait une gueule grave genre il était choqué et il a dit :

« Ecoute petit, tout ça c’est de la mise en scène c’est du rap.. On ne va quand même pas prendre une vie pour de la musique ».

Wallah Bilaye c’était la goutte d’eau qui a fait déborder le vase, J’ai serré la gorge à Booba puis White et moi on a commencé à s’enculer contre Booba, Macari et Hibou genre les combat par équipe à SmackDown.. ça criait comme des forcenés atteints d’Alzheimer.

Après 130 secondes de combat c’est Kaaris qui nous a séparés, il était muni d’un fouet comme dans Indiana Jones.

J’ai voulu insister mais quand il a fait les gros yeux en criant : « JE N’AI AUCUNE PEINE, JE TE NIQUE TA RACE !! », je me suis dit que ce studio risquait d’être mon lieu de prédilection.

Blehni Booba il a voulu nous chambrer en disant : « ils ne veulent pas chéla le steak, ils s’y croient pour de vrai », White m’a prit par le bras pour me calmer genre Patrick Swayze dans Dirty Dancing en disant qu’on n’avait plus rien à faire avec ces personnages.

..Une fois la sortie franchie, j’ai regardé Kaaris avec l’œil du tigre et j’ai lui ai dit sans vergogne : « Ta mère la sale pute.., il est trop tard pour che3d ».. Notre fuite a été un remake de la finale du 100 mètres des JO de Londres, on a rejoint notre voiture en cavalant comme Wesley Snipes dans Us Marshall 2.

La course m’avait épuisé, je respirais difficilement genre les caméramans inconscients du Projet Blair Witch.

#7 (White) Louis nous avait fait courir sur 200m, on était vidés comme Sangoku apres un Kahioken x20.

Au vu des circonstances, la donne venait de changer : il fallait descendre La Fouine.

Tout d’abord il fallait le localiser. J’ai donc laissé Louis prendre le volant le temps que je contacte mon indic’  » Jimmy la Tourelle «.

Normalement ce type fait payer ses infos mais il m’en devait une depuis que j’l’ai sorti d’une sombre affaire d’escroquerie au début des années 2000.

Jimmy genre par sécurité il voulait rencontrer personne. Il nous avait expliqué que les informations seraient  dés le lendemain dans une enveloppe planquée dans les chiottes d’un Fast-Food….. En vrai il grattait ses tuyaux sur Twitter et c’fils de pute agissait comme s’il avait les infos du Wikileaks.

Bon enfin bref le lendemain on s’pointe dans ce McDonald’s et j’propose à Louis de s’commander un p’tit soda le temps qu’j’aille récupérer l’envoloppe aux W.C …. à mon retour il avait pris 3 menus maxi Best-Of, 2 grandes frites et un Sunday…  l’enfoiré m’avait plumé, j’voulais l’descendre.

Voici c’que le message comportait

« – Demain soir La fouine fêtera la remise de son disque d’or au Régine. Son retour se fera entre 4h00 et 5h50 au 34 rue ****** à Saint-Maur 94210.

PS : on est quittes sale enculé.  »

OK… du coup c’était soit on l’descendait à la sortie du Night-Club soit on l’attendait bien sagement chez lui. J’réflechissais tout en sirotant mon frappé fraise comme  » L  » dans Death Note.

Mais en vrai c’était du vite vu, pourquoi risquer de l’allumer en public quand on pouvait faire ça en petit comité ? On allait s’faufiler chez lui comme dans Splinter Cell et l’exécuter froidement façon Hitman.

Louis m’a demandé de l’laisser gérer l’équipement (armes etc.. )… d’après lui il avait un meilleur Arsenal qu’Arsène Wenger… j’ai accepté.

J’voulais lui faire remarquer qu’un type étrange nous avait espionnés pendant toute la conversation mais finalement j’ai gardé ça pour moi.

Alors c’était réglé, le coup était prévu pour le 03/04/2013.

#8 (Louis) 03/04/2013, 04h50 : Tournevis, cagoules, passe Navigo, fusils d’assaut 22long rifle.. Avec White on avait un équipement complètement yougoslave, on aurait dit qu’on allait fêter le Nouvel An sur les Champs.

Postés sur un Check-point autour du domicile de La Fouine, on mettait au point une stratégie à la Black Ops.

J’étais quand même vexé quand White a suggéré qu’on devrait utiliser du plus gros calibre sinon notre attaque allait échouer et passer pour une simple tentative d’intimidation.. J’ai juste rigolé de manière cynique comme Tom Hanks quand il apprend qu’il a le VIH dans Philadelphia.

Bref, on a escaladé la clôture de sa résidence avec la même bravoure que les Yamakasis, le plan était simple : on devait extraire La Fouine et l’abattre comme si on réalisait un coup d’état.

On a exploré toute les pièces de son domicile, l’endroit semblait renfermer plus de secrets que le manoir des Croft dans Tomb Raider.. L’intrigue était bien palpitante.

Cependant on n’a vu personne.. mais il nous restait une dernière pièce..

La Fouine nous attendait posé sur son bureau sniffant des lignes de coke toutes plus longues que la carrière à Javier Zanetti.. il chantait en playback « Hit the Road Jack » de Ray Charles en remuant la tête comme Stevie Wonder.

Le gars nous avait repéré grâce à une douzaine de cameras donnant un champ de vision parfait autour de son domicile.. Sa visibilité était digne du légendaire Rinnegan.

On lui a demandé pourquoi il avait une arme, il a juste répondu : « Je suis.. Comment vous dites ? ..Paranoïaque.

En fait c’était Fababy cette baltringue qui nous avait vendu il avait pris la haine qu’on le sorte du plan..  Evidemment que La Fouine a ouvert le feu sur nous en 1er.

On s’est mis à couvert puis on a répliqué par une dizaine de tirs, c’était génial on aurait dit Sarajevo.

En plus au moment du gunfight, le juke-box de La Fouine faisait tourner le remix 2Pac/James Brown qu’on peut entendre lors de la fusillade dans « Django Unchained ».. Franchement j’ai kiffé cet échange de coups de feu.

Alors La Fouine a dégoupillé une grenade, il s’est stoppé quelques secondes quand White lui a expliqué qu’il allait détruire sa propre maison.. puis il l’a lancé dans notre direction en disant que cette maison était une location et qu’il habitait à Miami.

Ca a explosé comme dans une superproduction Hollywoodienne, on a été projeté en l’air comme les S Club Seven et La Fouine en a profité pour fuir vers sa voiture.

White a alors ouvert le feu sur son véhicule, après il a tiré en l’air en criant de rage à base de Keanu Reeves dans Point Break.

#9 (White) Le contrôle nous avait échappé et dans un élan de désespoir j’ai tenté de tirer dans les pneus du véhicule en cavale… genre Jim Ellison dans The Sentinel mais j’n’avais qu’un 22 long Rifle la famille… La Fouine s’était enfuit, le nez plein d’coke comme Diego Armando Maradona dans les 90’s.

On était alors seuls sur la chaussée, il s’est mis à pleuvoir, Louis hurlait comme Duncan Macleod c’était somptueux… et genre y’a un voisin qu’a ouvert la fenêtre pour nous demander de faire moins d’bruit…. On a arrosé son appart’ à c’fils de pute, ce n’était pas vraiment l’moment.

Finalement Fababy… c’était lui le type du fast-food, il nous avait trahi comme le p’tit bossu dans 300 quand Léonidas l’a refoulé.

Voilà où cette foutue histoire nous avait mené…

#10 (Louis) On apprit un peu plus tard aux infos que même la voiture qui avait permit à La Fouine de s’enfuir à L’Anglaise était une loc.

La maison c’était une loc, la voiture c’était une loc.. Bizarre pour un propriétaire, Isn’t it ?

En tout cas La Police arrivait mollement (Oui oui 45minutes après le début de la fusillade, comme d’habitude) et à l’instar de FactorX dans nos cœurs ca résonnait ca faisait « Boum boum », on n’avait jamais connu ca.. Jamais.

On a fui avec une voiture fraichement volée à un sexagénaire qui ressemblait à Didier Deschamps, on a extirpé ce vieux con comme dans GTA.. C’était une Renault5 mais ce débris s’est défendu de toutes ses forces comme si il avait Hummer, c’était éprouvant.

Puis on a fui vers L’Horizon, la musique « In The Air Tonight » de Phil Collins dans le poste, Le Soleil couchant pour seul décor .. un peu comme Reno Raines ou encore Lucky Luke.

Bref, avec White on avait du boulot La Famille.. # TheEnd

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s