CHRONIQUE DBZ SAGA FREEZER : 2 VERTS QUI N’EN ONT RIEN A BRANLER

goku-fight-dragon-ball-z-wallpaper-300x168

CHRONIQUE DBZ SAGA FREEZER : 2 VERTS QUI N’EN ONT RIEN A BRANLER

#1 (Louigo) « Ne déclenchez pas une guerre vous n’êtes pas assez ».. C’est vrai qu’avec mon khô Walgo on n’était pas nombreux, on était que 2 même.
Je vous explique : J’étais posé dans un bar sur une planète périphérique avec mon shrab Walgom X (il se faisait appeler comme ça depuis sa conversion mais ça le surnommait « Walgo » au quartier).. et on puait l’échec, c’était vers L’An 760 si Je me souviens bien.
A la base on n’avait pas de bases mais t’auras beau sucer tous les nameks de Paname à Hongkong t’auras jamais notre flow.

On s’était barré de Namek parce que le taux de chômage sur cette planète était complètement dingue.. il avoisinait les 40% je crois.
La seconde raison était que dans notre cité que ça disait : « Street Life sinon quelle vie ? » ça fait qu’on organisait des guets-apens contre La Police de Namek et même que après quand ils ripostaient en nous tirant dessus pour se défendre, ben on disait qu’ils étaient racistes.
La dernière raison fut que nos meufs étaient trop malades, nos négros pétaient un bleu-ca : En effet toute la population féminine de Namek avait été éradiqué suite à une ribambelle de maladies sexuellement transmissible.
A force de mener cette vie de guépard, avec Walgo on a décidé de s’exiler comme Tony et Manny quand ils ont quitté Cuba.. il est vrai qu’il faisait bon vivre sur Namek mais on avait atteint un âge où on ne pouvait plus se permettre de faire des 48h de GAV, des altercations avec les forces de l’ordre sans crier garde, de rester entre couilles.

Namek City Cartel ! On avait fini par monter un vrai business, une sorte de start-up et force est de constater que depuis que le crime payait on avait zéro défaite.

Forcément on voulait rester dans le game comme Lil Durk.

Depuis quelques temps on entendait des échos disant qu’une sorte de dictateur prônant la pureté de la race aryenne était en train de foutre un bordel monstre sur notre planète d’origine.
Apparemment ce petit fumier semblait meilleur ami qu’ennemi.
Les rumeurs sur ce « Freezer » allaient bon train : certain disait que sa daronne était une pute, d’autres disaient qu’il pouvait se changer en loup comme Robb Starkk.. Ces espèces de conneries médiévales.

Quoiqu’il en soit tous était d’accord sur sa description : 1mec de 1m60, Pro UMP qui cherchait que à ternir la réputation de ses rivaux politiques en leur envoyant des femmes de chambre du nom de « Nafissatou ».
En plus le mec se déplaçait avec un mini fauteuil spatial alors qu’il avait le pouvoir de voler, personne ne comprenait.

Néanmoins je m’efforçais à me dire qu’il était prenable parce qu’il ressemblait à Nicole Richie mais en plus sympa. D’ailleurs tous ceux qui l’avaient croisé disaient :
-« Je l’ai vu à la télé mais je le préfère en vrai » en sah il devait être un mec bien même si il bousillait ma planète.
Malgré tout les alertes résonnaient comme la sortie de GTA V ce genre de truc perplexe, j’ai demandé à Walgo :
– « Ce n’est pas lui qui a fait sauter Krypton ? »
-« Non, il était sur Mars son Alibi » a répondu mon pote.
-« Hum ok » je pensais que c’était good mais mon acolyte à braillé :
-« GROS SI T’AS DES ARMES ON A LES MÊMES EN MIEUX !! » d’un coup comme ça Walgo a laissé éclater sa fureur.. il était de mauvaise humeur, ça pouvait se comprendre me dis-je en sirotant mon jus de pomme.

Perso Je m’en battais les couilles Battle Royalement mais mon shrab en vrai il avait encore de la famille là-bas.
Et sur le coup je me demandais si j’étais le seul namek hétéro dans ce Rap-Game, j’ai voulu raisonner mon gars :
-« On doit rester concentré sur notre blé Walgo, pas sur ce qui en font trop ».
-« L’Argent, Le Pouvoir.. Tout ça je compte l’investir au Bled car j’ai de la famille là bas » Walgo restait sur sa position, et visiblement il semblait prêt à en découdre :
-« Sur Namek avec la crosse de mon gun je l’éclaterai ! Plâtré, Cloîtré !.. Sa détermination à régler le dossier Freezer faisait froid dans le dos.

On m’avait toujours dit que j’étais un bon petit namek, on dirait que le moment de le prouver était venu.

– « Ok.. » Ai-je dit « Quel est le plan ? ».. Freezer c’était une migraine et il avait franchi la limite, cependant il avait une armée de malade.. Que des mecs avec des canons longs tah Clint Eastwood même que ça chantait : « You »ll never walk alone ! » tellement ça traînait pas tout seul, on aurait cru Anfield.

Là Walgo me posa un question sans vergogne :
-« Tu connais L’Histoire du Cheval de Troie.. ? ».. Alors j’ai réalisé qu’on allait se lancer dans une aventure épique pleine de rebondissements, de suspens, de romance et de trahison.
Walgo m’a juste dit « ferme ta gueule stp » quand j’ai plaisanté que « Spirou et Fantasio n’avait qu’à bien se tenir ».. Peu importe, le schéma tactique se dessinait.

#2 (Walgo) Avec Louigo on a fait les quatre cents coups, mangé des pâtes sans goût et vécu l’genre d’embrouille où plein d’sang coule.
En gros On représentait le cauchemar de Namek : Deux jeunes, verts et qui n’ont en rien à branler.
On s’était tirés de notre planète d’origine comme les milliardaires soviétiques après la chute du Mur de Berlin.
C’est pas qu’on s’la jouait perso… C’est juste que la poisse s’était penchée sur notre berceau.

On vivait sur Aulnaysia, un genre de fief pour les marginaux ou d’après les autorités : un repère de malfrats où le mal frappe.
Jusque là rien de grave, on passait notre temps à faire les zouaves, disons simplement que la vie manquait de goût et que la Street nous a passé le poivre.

Donc voilà, notre périple allait débuter par une journée banale dans un vieux bar du centre ville.
Louigo venait à peine de commander deux diabolos menthe bien frappés quand un flash spécial nous interpella.
Ça expliquait que notre planète d’origine était plongée dans le Chaos.
Le FC Namek était relégué en 2ème Division, la croissance battait de l’aile et l’économie souterraine était juteuse comme une pêche.
Le journaliste qui présentait l’émission était entouré des cadavres de nos frères…
J’ai monté le volume, ça disait :
 » Nous sommes en Direct sur Namek et comme vous l’voyez l’ambiance est mortelle…. ahahaha C’était Kent Brockman à vous les studios !  »
Puis il a enjambé les carcasses en criant  » Hop la »…comme s’il jouait à la marelle ce fils de pute.

En fait le tyran Freezer de la lignée des démons du Froid et fils de l’illustre roi Cold mettait les villages à feu et à sang pour récupérer les boules de cristal.
Il faisait au même moment la promotion de son livre intitulé  » Mon combat  » dans lequel il insulte des mères (37 pages) et explique clairement qu’il faut exterminer les races inférieures comme les Nameks et les Sayiens.

Non là le type avait dépassé les bornes, ses hommes se croyaient tout permis comme les G.I’s en Afghanistan.
A l’instar de Bruce Lee j’avais la fureur de vaincre, fallait qu’on fasse quelque chose et j’étais à l’affût du moindre signe qui se présenterait à nous.

Nous étions plongés dans le reportage quand un type éteignit soudainement la télé :
 » J’ai des antennes faites pour l’or et elles écoutent de la merde.
Eh patron couvre feu à 00:00 ordre de sa majesté Freezer… On part pour Namek , envoie nous un truc fort… une boisson d’bonhomme.  »
Une aubaine, c’était 2 soldats de L’empire du Froid qui picolaient penard au fond d’la salle.
Le barman leur a servi sa spécialité, un élixir bouillonnant, on aurait dit une potion des sœurs Halliwell… Fallait du cran pour risquer une gorgée.
Ces fils de putes ont fini aussi éméchés que Barney Gumble sur l’comptoir de Moe Szyslak.

Le plan était clair…
Il s’agissait dans un premier temps d’infiltrer l’armée du tyran pour atterrir sur Namek et ensuite tenter de sauver ceux qui pouvaient encore l’être.
Dans l’immédiat fallait s’procurer leurs uniformes.
J’ai enfilé ma longue capuche façon Altaïr, j’ai dégagé ma gorge d’une toux sèche puis j’ai tenté une approche du genre :
 » j’peux m’asseoir man? Y’a d’la place pour un Namek?  »
Il a répondu
 » Na, mec.  » avant de rire comme un gros texan… J’ai perdu mon sang froid et tout s’est enchaîné suite à ce calembour minable.
On les a mêlés comme dans un Saloon puis on a traîné les deux corps dans les W.C.
L’un des soldats qui respirait encore a dit dans son dernier souffle
 » ahah de toute façon, quand on a eu une vie de merde… quel meilleur endroit pour mourir que des chiottes ? »
Puis il est mort en souriant, il était grave fier de sa phrase.

Bref c’était moins orthodoxe que prévu mais c’était fait alors on a enfilé leurs combinaisons puis on est sortis rejoindre un groupe de soldats qui se dirigeaient vers leur Capsule.
C’est donc ainsi que nous avons embarqués à bord d’un gigantesque vaisseau en partance pour Namek.

Une fois dedans, ma foi c’était assez confortable.
Le service était de qualité, ça lisait des magasines pour adultes en dégustant des petites cacahuètes sucrées.
Dans l’autre compartiment les hauts gradés étaient regroupés dans une ambiance de folie à base de bras d’fer, de gogo-dancing, de paris sur des combats d’Saïbamans et plein d’autres pratiques complètement extra-terrestres.
L’attraction principale était un clash entre le capitaine Kiwi et Végéta.
Ça parlait en conférence Skype,
Kiwi était aussi tranchant que Éminem dans 8 miles.
Il a lâché un
 » Wesh Végéta ta pe-Cou elle dessine un cœur sur ton front #SaiyanFragile  »
Rien qu’ça riait à gorge déployée.
Végéta il avait grave pris la haine mais il n’avait aucun répondant il s’est contenté d’envoyer
 » Kiwi la vie d’ma mère j’vais t’enculer fils de pute  »

Puis krich krich la connexion a coupé et a repris subitement sur un message important du Commandant Ginyu
 » Ah ça rigole genre ? … J’vous préviens c’est le souk là-bas… enfin bref faites pas les Salopes….

* fin de la connexion *

* nouvelle connexion *

Au fait Kiwi, j’avoue bien vue la vanne mdr vas y à tal’heure

* fin de connexion *  »

…. Le sérieux à reenvahit la salle, le Commando Ginyu c’était un ancien groupe de Breakdance reconverti dans le meurtre à gage.. ils étaient impitoyables.

30 minutes plus tard le vaisseau se posait. On a débarqué sur Namek comme les alliés sur les plages de Normandie en 44, les portes se sont ouvertes et un type a crié  » Gow gow gow  » … ça envoyait des rayons lasers de partout c’était grandiose.
On slalomait entre les bombes comme dans la première scène de  » Il faut sauver le soldat Ryan ».
#3 (Louigo) Cette planète c’était devenu Sarajevo, de nombreuses exactions avaient été commises par Freezer et par un petit saiyen nerveux qui répond au nom de Végéta.
Pour l’anecdote même mon grand-père, un chef de village Namek, s’est fait mêler par des soldats SS de Freezer alors qu’il n’a jamais eu de Dragon Ball en sa possession.. ils lui ont baisé sa mère en dépit de ses 89 ans ce fut effroyable.

Avec Walgo on venait tout juste de fuir l’armée de ce tyran de Freezer à bord d’un GSXR Capsule Corp par conséquent nos têtes avaient été mise à prix pour « Désertion ».
Tu sais comme on dit « traqué mais pas domestiqué ».
C’est vrai qu’individuellement on avait de la ressource mais il nous fallait faire équipe plus que jamais malgré nos divergences, un peu comme Tango et Cash tu vois.

On roulait tranquillement en direction de chez l’oncle à Walgo quand notre vaisseau a heurté 3 petits gars : un humain, un petit saiyen et un namek de 8 ans. Ils sont passés à travers notre pare-brise, J’ai crié :
-« Putain mais qu’est-ce que vous faites sur L’Autoroute à 1h du matin les enfants ?? ».. Walgo m’a fait remarqué que :
1. On était en Centre-ville
2. Il était midi
Et 3. L’humain chauve avec 6 points sur le visage parmi les 3 n’était pas « un enfant » il avait au moins 26 ans malgré sa petite taille.

En effet ce vagabond s’est présenté sous le pseudonyme de « Krilin » son pote saiyen s’appelait « San Gohan » (mais ça l’appelait « Sango Nini » en Lingala, une variante du Namek littéraire) et le petit namek « Dendé », J’ai continué :
-« Bon écoute Krilin, je ne sais pas pourquoi tu traînes avec des gosses mais ici c’est ni un endroit pour passer de bonnes vacances en famille, ni un endroit pour faire du Tourisme sexuel.. Tu devrais essayer des destinations comme Pattaya ».
-« Vous êtes sympa les harkis mais je n’ai pas de leçons à recevoir de nameks qui portent l’uniforme soldat de Freezer » m’a t’il répondu.. Automatiquement on s’est enculé contre ce petit connard, avec Walgo que ça mettait des chassés dans sa tête, Gohan pleurait comme une salope en lâchant des « Arrêtez vous allez le tuer ! » et là d’un coup, j’ai pris une boule d’énergie dans la nuque.

Ça m’avait giflé le bas du crâne et en plus de ne pas savoir d’où ça venait ce qui m’avait le plus zehef c’était que ça ricanait.. Franchement Walgo et moi on espérait le meilleur mais on s’attendait au pire.

Apparemment Krilin, Gohan et Dendé venaient de fuir une zone de guerre et ça les pourchassait pour une boule de cristal.
C’est Dendé qui nous a interpellés pour nous expliquer ça en lâchant :
-« Il me faut des faux faffes Man, j’ai une fiche de recherche.. Je crois que la violence et la drogue me suivent de près ».. Ce petit namek devait avoir 8 ans à tout casser et il croyait déjà faire partie du Grand Banditisme, il devait venir de ma cité lui.

Donc on discutait et là, le fameux Végéta est alors apparu devant nous.. il se croyait grave dans Blood Diamond à tuer les populations femmes et enfants compris pour des conneries incertaines.
Végéta a commencé à nous causer de « suprématie saiyen », de « vie éternelle », de la sortie de PDRG. Moi ça m’énervait grave parce que j’avais déjà entendu parler de Végéta que ça disait que c’était une salope, que tout le temps il cherchait la merde mais après il se faisait boxer mais comme les gens ils en avaient marre ils le calculaient plus trop après il revenait prendre la confiance.
Walgo m’a expliqué qu’il fallait faire diversion pour que les petits puissent s’enfuir comme Sarah Connor.

Alors J’ai dis à Végéta :
-« Tu dis partout que t’es une terreur, chez nous on te trouve super sympa », il a crié :
-« COOOOOOMMENT CAAAA !! » avant d’envoyer une bonne demi douzaine de boules de feu dans tous les sens.. C’était Hiroshima.

On s’est mis à couvert avec Krilin pendant que Walgo fuyait avec les enfants, et Krilin au lieu de me parler stratégie il me dit quoi cet enculé :
– « Hey Gros tu dis je suis un pédophile parce que je traîne avec Gohan et Dendé mais ils sont mineurs moi même je suis mineur, ça n’a pas de sens » le mec s’est complètement justifié pendant que Maximus là haut était en train de déchaîner Les Enfers.
La pluie s’est estompé quand une créature bizarre là un marin, un soldat de Freezer, un certain « Zabon » s’est présenté devant Végéta.

Ca s’insultait les mères sans vergogne, Zabon disait qu’il allait lui « baiser sa mère » il lâchait des « Crois pas Je suis Kiwi ou l’autre gros là Dodoria ».. On s’est barré tranquillement en disant à Végéta :
-« Bon ben Végéta, comme on voit que t’es occupé ».. Puis on a filé à La Turque.
#4 (Walgo) on avait profité de ce moment de flottement pour mettre les voiles.
J’ai rappelé à Louigo qu’on était pas venu faire du Baby-sitting et que le petit Saiyan avec une coupe au bol comme Frère Toc devenait insupportable.
Sur le chemin j’ai demandé à Krillin d’où provenaient ces 6 affreux points sur son front.
Il a sorti un truc du genre :
 » C’est une tradition de moine Shaolin les mecs. Ça représente les 6 étapes de la vie d’un homme : la naissance, l’enfance, l’adolescence, la maturité, la vieillesse, la mort. »
Il sla racontait grave, il a poursuivi avec un
 » Pourquoi ?  »
Auquel j’ai répondu
 » Non, comme ça.. Parce qu’on dirait qu’tu t’es mangé une fourchette dans l’front c’est pour ça…  »
Il a dit
 » lol…  »
Il avait la haine un peu… Il n’avait plus dit un mot du trajet et ça nous arrangeait car on avait à faire.

Il fallait absolument qu’on arrive chez mon oncle avant les milices de Freezer.
Je faisais du 400 km/h ,j’slalomais entre les palmiers comme Tommy Vercetti sur Vice City.
Dendé s’agrippait à sa Boule de Cristal en me suppliant de ralentir alors j’ai dérapé dans un cercle de feu comme Nicolas Cage dans The Ghost Rider, j’ai recoiffé mes antennes puis j’ai dit d’un ton rassurant :
 » N’aies pas peur de la vitesse quand c’est moi le conducteur.  »

C’est sur cette punchline que le Commando Ginuy nous a interceptés.
Là ça commençait à sentir le sapin pour nos matricules, ces mecs là n’étaient pas vraiment venus pour rire.
Leur vaisseau nous a barré la route, il s’est posé, Ils ont effectué la même chorégraphie que les Upa Dance dans Un,Dos,Tres puis ils ont bondit pour atterrir sur le sol.
La réception était parfaite et Dendé a levé une pancarte avec un 10 comme aux J.O de gymnastique.
C’était critique car en général c’est après ce genre de pirouette que le commando exécute ses opposants et il ne fallait absolument pas qu’ils mettent la main sur notre Dragon Ball.

L’officier Jesse nous a interpellé :
 » On va pas polémiquer vous savez pourquoi nous sommes là, donnez nous c’qu’on veut ou mourrez atrocement.  »
J’ai tenté de gagner un peu de temps
 » qu’est c’qu’il s’passe gros ?  »
 » Il me manque deux boules…  »
 » lol ah ouais… j’savais bien qu’t’avais pas d’couilles…  »
Louigo était mdr et même le reste du Commando se retenait.
Jesse m’a répondu vexé
 » Viens on casse un tête fils de pute  »
J’avais plus le choix… J’allais commencer les hostilités mais c’est à ce moment là que Krilin a montré qu’il n’était plus un enfant. Il s’est présenté à moi puis m’a dit d’une voix ferme :
 » Louigo Prends Dendé avec toi et partez loin, retrouve ton oncle et cachez la boule de cristal… On va les retenir  »

Là Il a craché sur ses mains puis il a fait luire son crâne… Ça paraît dégueulasse dit comme ça mais sur le coup ça passait bien.
Louigo a alors concentré une bonne partie de son Ki pour envoyer un Masenko sur le sol et nous avons profité de l’explosion pour nous enfuir.
Le commando n’y avait vu que du feu, on avait le champ libre.

Dendé et moi nous étions envolés et Louigo était resté se battre avec Krilin et Gohan.

Une fois loin du champ de bataille, Dendé s’est mis à engager la discussion en m’interpellant d’une curieuse manière :
 » Hum.. Euh.. Alors comme ça t’es Namek ? »
J’ai répondu
 » lol ça se voit pas ? Franchement Dendé si c’est pour dire des trucs comme ça c’est mieux qu’tu parles pas. »
Puis il a marmonné
 » lol… N’Kadourou baragui.  »
Là j’lui ai rentré un puissant crochet dans l’foie parce que j’aime pas trop quand ça parle des mères.

Il reprenait tranquillement sa respiration quand nous fûmes alertés par des cris.
Il s’agissait d’un petit village attaqué par des soldats de Freezer.
On s’est mis à couvert derrière un rocher, deux mercenaires surarmés s’adressaient au chef du village
 » Passe nous la boule sans faire d’histoire  »
Un vieux sage a demandé
 » Mais que vous voulez en faire de ces 7 boules ?  »
 » La vie éternelle… sans devenir l’épave que t’es l’ancien  »
Alors là le vieux sage a fait parler toute son expérience dans un monologue
 » lol mes enfants vous pensez que ça suffira pour devenir immortel?
C’est en inscrivant son nom dans l’histoire qu’on le devient… Un seul acte peut vous rendre immortel quand bien même 3 siècles de vie vous laisseraient anonymes… Vous voyez… c’est ÇA l’immortalité.  » C’était profond et passionné.
Il y eut un long silence puis les deux protagonistes émus ont repris :
 » …. Mais t’es sérieux Maître Yoda là ? mdr passe nous la boule et ferme ta gueule « .

Ils allaient faire taire ce moulin à paroles quand Dendé hurla
 » Noooon !  »
Tous les regards se sont tournés dans notre direction.
On était repérés, il venait de nous mettre dans une belle mouise.
Je suis alors sorti de la planque en insultant Dendé puis j’ai dû affronter les deux soldats.
On s’est mis face à face comme dans un Western, une boule de poussière à roulé devant nous puis un type s’est mis à jouer de l’harmonica.

C’était grave tendue comme ambiance, on osait plus respirer même le vent s’était tût… le soleil me faisait plisser les yeux… Jusqu’à c’que Dendé me fasse remarquer que sur Namek il n’y avait pas de soleil et que donc je faisais du cinéma.
J’voulais grave l’enculer mais il avait raison alors j’ai rien dit.

Pendant ce temps mes adversaires ont évalué mon potentiel de combat à l’aide du dispositif intégré dans leurs casques. C’qu’ils ne savaient pas, c’est qu’il m’était facile de camoufler mon énergie.
 » Ahahaha 1500? C’est avec cette énergie minable que tu comptes nous défier ? Cette petite machine nous permet de détecter les combattants, toi tu es un insecte.  »
J’ai sourit avant de m’exclamer
 » heureusement qu’elle ne détecte pas les fils de putes… Avec vous deux elle aurait du taff…  »
Tout l’village a kiffé ma réplique mdr ça m’a applaudit comme sur un plateau télé.
Les deux SS étaient touchés dans leur amour propre, ils me sont rentrés d’dans comme si j’étais un Quaterback du SuperBowl.
L’impact m’a projeté contre un arbre, rien qu’ça lâchait des  » Haaaan Walgo haaaan  » pour m’engrener les salauds.
Je me suis alors relevé en souriant et leur ai fait signe d’approcher.
Ça s’tapait à 1 vs 2 et je tentais des cascades complètement inutiles comme Sammo Law dans le Flic de Shanghai.
Heureusement que c’était des soldats de seconde zone, j’ai naturellement pris le dessus car au corps à corps leurs techniques de combat sont vraiment limitées.
Un moment l’un deux m’a même attaqué avec un jet de sable… on aurait dit un Sabelette sauvage dans les hautes herbes, c’était pitoyable.
Le combat s’est achevé lorsque je les ai embrochés avec un fulgurant Makkankosappo.
Ils se sont encastrés dans une montagne le corps fumant… ensuite les p’tits du village les ont terminé à coup d’batte comme une piñata.
Le public m’acclamait comme si j’avais remporté l’UFC.

J’ai alors remis mon Qamis puis j’ai demandé où était Nail , le cousin de Louigo et gardien supposé de ce village. On m’a répondu que Freezer l’avait laissé pour mort au pied d’une colline comme Mufassa… C’était une bien triste nouvelle.
Puis le sage me confia sa boule et nous avertit qu’il était fort probable que le village de mon oncle se soit fait détruire étant donné que toute la partie Nord de la Planète avait sauté.
J’ai dit d’un air choqué
 » Quoi ? Mon oncle est mort ???  »
Puis le vieux sage a dit
 » Mdr fais pas genre, ça s’voit qu’tu t’en bats les couilles  »
Là j’l’ai regardé, il m’a regardé, j’ai regardé Dendé , Dendé m’a regardé , j’ai reregardé le vieux , le vieux m’a reregardé… Puis on a rit comme des hyènes, il avait du culot ce con.

En résumé on était vivants, nous possédions deux boules et je n’avais plus rien a faire chez mon oncle… On a alors décidé de faire demi-tour et de retrouver Louigo.

Quitte à mourir, je voulais une mort glorieuse comme Crixus le gaulois invaincu.
C’est donc le torse gonflé de fierté qu’on s’est envolés vers le champ de bataille où étaient restés nos amis.
Pendant le vol Dendé a tenté de se confier
 » Je ne veux plus fuir, je veux être un martyr, je veux mourir au combat moi aussi…  »
J’allais me foutre de sa gueule quand une voix m’interrompit
 » Tu ne mourras pas aujourd’hui mon p’tit gars  »
Génial, C’était Louigo et toute la troupe, ils s’en étaient sortis vivants, avec des doubles fractures tibia-péroné mais vivants.
Gohan et Dendé débordaient de joie, genre ils se tenaient les mains en chantant gaiement comme dans un long métrage de Walt Disney™
#5 (Louigo) Un peu avant on a été intercepté par ce Commando de mercenaires de merde mais Hamdullah ces mecs n’avaient fait qu’effleurer mes Nike Air.
Les types ont débarqué en faisant les mêmes trucs de salope que les Power Rangers.
L’Objectif était très très clair : retenir Le Commando Ginyu assez longtemps pour laisser le temps à Walgo et Dendé de fuir et cacher La Dragon Ball.

Ils étaient 4, Guldo, Reacom, Butta et Jesse mais pas de trace de Ginyu lui même donc j’ai accueilli avec :
-« Quel bon vent vous amène sur notre chemin Messieurs ? », Jesse a pris la parole :
-« Écoute Frère on n’a pas le temps et ce n’est pas votre guerre, donnez nous la dragon ball et foutez le camp » j’ai répondu :
-« Une Guerre ? Mais tu t’es crû au Vietnam ou quoi la putain de ta mère ! ». Ça se voyait que Jesse il voulait m’enculer de fou mais c’était un gars qui avait un sang-froid de brigand il a juste dit
-« Sinon t’as la syndrome de Stockholm ? Ta planète est sous occupation mais tu portes notre uniforme ».. Alors j’ai fini sur : -« On a le même maillot mais pas la même passion fils de pute »
Là Jesse a évalué ma puissance grâce à son dispositif quand il a vu que j’avais que 800 de puissance, il m’a demandé si j’avais des contre-indications médicales.

Après avec le reste du Commando Ginyu ils ont insulté ma mère en Saiyen ça lâchait des « Couniaw Mamaw » de très mauvais goût, aujourd’hui encore je ne puis leur pardonner.

Je voulais les envoyer dans Le Nexus tellement j’avais les nerfs quand ils eurent fini de vanner cependant Jesse a demandé à Guldo d’arrêter le temps en retenant sa respiration pendant qu’il nous trancherait la gorge. Quand Gohan a pleuré horrifié par tant de Barbarie, j’ai dit qu’il était pas avec nous plus parce qu’il nous faisait honte que pour le protéger.

Mais ça n’avait pas d’importance, il fallait que Je gagne du temps :
-« Hohohooo les mecs du calme, je ne vois vraiment pas quel est l’objet de notre discorde ».
– « Dis- * inspire* Corde *expire* ? » Guldo présentait la même voix que Steevy dans « Malcolm », il semblait faire de l’asthme (pour nous c’était bon signe, ça voulait dire qu’il ne pourrait pas retenir sa respiration longtemps) il a questionné :
-« T’as pas un cousin dans un village proche toi *inspire* ? Un gars *expire* il s’appelle Nail même *inspire* » J’ai demandé :
– « Attend Je vois pas trop.. Même son grand-père il habite au square là ? Le Bâtiment C ?
Alors Guldo a dit avec Cynisme :
-« Ouais lui mdr *expire*, ben il est mort mdr, Freezer *inspire* l’a tué mdr ».. Ce fils de pute ricanait de toutes ses forces on dirait il se forcait.
J’étais grave bouleversé :
-« Sérieux Nail il est mort ? Miskine J’étais à l’école avec lui en plus, c’est pas bien ce que Freezer il fait Wallah ».
Pour tout vous dire quand Guldo a juré sur Le Coran de Namek que c’était vrai j’ai craqué, j’ai couru vers lui très en colère et avec la même vitesse que Megaman.

Alors la discussion a cessé, Guldo a retenu sa respiration avec Krilin et Gohan on ne pouvait plus bouger.. Jesse s’avançait vers nous avec une magnifique lame de 17cm. C’est sûr on allait disparaître Gohan pleurait comme une grosse merde mais Krilin restait calme, il disait que c’est rien qu’il est « habitué à mourir » et qu’on sera « ressuscité avec les dragon balls comme d’habitude ».. Cet imbécile prenait ça pour un jeu je voulais le monter en l’air mais j’étais paralysé.
Mais vous savez ce qu’il faut dire à La Mort ? La réponse est « Pas Aujourd’hui », d’un coup mes doigts commencèrent à remuer.. Je me suis alors dis que l’apnée de Guldo devait être bien faible..

En vrai Végéta sortait de nul part et venait de le décapiter comme Duncan McLeod.
Le prince saiyen venait d’arriver sur une musique de fou, ca mettait la pression sur la vie de ma mère.. Je pensais qu’il allait tout baiser.

Direct J’ai fais roulade arrière et sorti ma meilleur technique pour écarter Jesse: un Makkankosappo buccal (en fait c’est un Makkakossapo qui sort directement de ma bouche) mais bref, Jesse a esquivé comme dans Matrix puis il a dit que mon attaque c’était une attaque de suceur et que j’allais le payer.. Peu importe, on était enfin prêt à en découdre.
Krilin a interpellé Végéta :
« Végéta tu vas attaquer par l’aile droite, nous on prend le flanc gauche! ».. Végéta a fait un petit sourire puis il a attrapé Krilin par la gorge en lui disant:
« Écoute moi bien Captain America, on n’est pas dans « The Avengers » ici. Tu parles encore une fois et je t’enfonce les boules de cristal là où je pense ».. En fait je ne sais pas il s’était passé quoi avec Zabon mais Végéta avait l’air d’humeur palestinienne.

L’atmosphère était tendue et croyez le ou non, j’adorais ça. Dès lors Reacum, un grand gaillard à la sexualité ambiguë (même si ça ne nous regarde pas) a décidé d’engager les hostilités contre Végéta.
Je vous explique Reacum c’est le genre de type à qui ont fait appel pour le sale boulot, la légende dit qu’il est tellement con qu’il faisait des fautes d’orthographe sur son propre autographe.. Sa 1ère attaque a failli tuer tout le monde (y compris les 2membres restant de son équipe) ils s’insultaient entre eux en Arabe comme une équipe de MLS qui joue le maintien après 2 journées.
Ensuite Végéta et Reacum se sont enculé ils n’y sont pas allé de main morte au bout de 5minutes de combat et après quelques échanges de coups, Végéta a fini au sol comme d’habitude.
Reacum allait lui piétiner sa mère mais Krilin a séparé en tirant Reacum par le col.. Reacum par réflexe à mis un coup de pied sauté à La Walker Texas dans la gorge de Krilin, sa tête a cogné un rocher il a perdu connaissance.

Ca commençait à tourner au vinaigre, cette histoire : Gohan était tout pale et Reacum préparait son attaque ultime.. Dans ma tête j’allais pas bien, j’ai fermé les yeux en hochant la tête comme Mary J. Blige dans « No more drama ».

Puis l’orage a cessé de gronder : Quand j’ai rouvert les yeux, Reacum était à terre, il venait de se manger un chassé dans son dos de bâtard.. C’était un certain « Goku » le responsable, le gars venait d’apparaître comme Le Christ il a dit :
« Je suis dans mon Ghetto Blaster, Je suis le grand sauveur! » que ça lâchait des « C’est qui Lawiss ? » Végéta a même demandé si ce n’était pas lui le guerrier légendaire mais quand Krilin a répondu :
-« Légendaire jusqu’à L’Alzheimer.. Ali Bomayé ! » Végéta a pété un plomb et a abattu Reacom à bout portant d’un Kikoho en pleine tête alors que celui ci était encore au sol.. On était tous choqué devant une telle haine.

Puis quand Gohan a couru vers Goku en criant « Papa ! » on a compris un peu le pourquoi du comment de cette intervention.
« Ha ouais ça Ramène les darons ? » Jesse et Butta ont tout de suite attaqué Goku en mode combat par equipe mais malgré leurs attaques combinées, Butter et Jesse n’ont même pas réussi à toucher Goku.. Il leur mettait des trucs de fou: Des cordes à linge, des distributions de sweet chin Music tah Shawn Michaels, des Sho Ryu Ken.
Butter est tombé KO comme Apollo Creed épuisé par sa propre connerie (ça en plus du fait que Goku venait de lui mettre un « Six-One-Nine » en prenant appui sur son collègue sur San Gohan). Jesse s’est enfui en criant :
-« Wallah je vais revenir avec du monde, vous allez voir bande de chiens, il va y avoir des représailles de spartiates ! » puis il s’est envolé comme Nathan Petrelli dans Heroes.
Que on rigolait sur lui en disant des :
-« Ramène même José Mourinho sale bâtard va ».. On rigolait comme à La Fac quand ça se moque de la risée du Campus.

On festoyait c’était cool de parler avec Goku et comme il était sympa je voulais pas lui dire que son fils c’était une salope. En plus il était pas casse couille comme Végéta.
D’ailleurs Végéta ce traître a dit l’air de rien:
-« Les gars je reviens, je vais chercher des clopes ».. Et il en a profité pour assassiner Butta, qui était toujours à terre avant de s’enfuir. Ce type était très chiant.
On allait se lancer à sa poursuite mais Jesse et revenu déterminé avec Ginyu.. Goku a hausser les épaules puis nous a dit qu’il allait « nettoyer cette racaille au Karcher » et ensuite nous rejoindre.

Je n’ai pas trop apprécié le terme « racaille » mais on a fait confiance et nous nous décidâmes à partir au loin, juste que quand Goku m’a dit :
-« Prend soin de mon fils Louigo », j’ai fais comme si je n’avais pas entendu.
#6 (Walgo) Donc on s’était tous retrouvés. Louigo m’a un peu relaté les faits.
Outre le fait que San Gohan avait un potentiel inexploité (ça parlait comme Arsene Wenger ) j’ai surtout retenu l’arrivée d’un certain San Goku , notre périlleuse mission de Baby-sitting allait donc s’arrêter là.
Krilin nous a demandé ce qu’on comptait faire maintenant.
Je lui ai répondu avec l’expérience d’un moine tibétain
 » Il est temps pour nous de vous quitter, chaque homme est appelé par son destin. On ne sait pas vraiment où on va… Mais on sait d’où l’on vient.  »
Il a dit
 » Mdr je sens que vous allez galérer  »
Puis j’ai repris
 » Ferme ta gueule Krilin, tu sens quoi ? t’as même pas d’nez.  »
Même Gohan riait… Mais il s’est tût quand il a réalisé qu’une fois qu’on serait parti krillin allait sans doute lui niquer sa mère.

On a mis les voiles sans même se retourner. On avait plus rien a faire avec eux, nous étions redevenus deux jeunes Namek voulant le monde et c’qu’il y a dedans… Chico.
Ça mangeait à la belle étoile, ça vandalisait des maisons, taguait  » Namek City Gang  » sur des murs …non franchement c’était l’pied.
On comptait bien passer à autre chose mais après 3h de route le ciel s’est soudainement assombrit … Les petits avaient finalement réunis les boules de cristal ou alors était-ce Freezer?

On se posait la question quand un type a débarqué de nulle part devant nous, on a sursauté comme la meuf du clip Thriller dans le cinéma
 » As Salam Aleykoum les frères.  »
Louigo a rétorqué
 » Ouesh Tu m’as fait peur la putain d’ta race  »
L’inconnu a répondu
 » Désolé les frérots je viens à peine d’être ressuscité là… Je m’appelle Piccolo Daïmaoh , un Namek résidant sur Terre , Faut qu’j’aille venger le peuple en tuant Freezer.  »
 » Ahaha on t’a ressuscité et tu retournes mourir. »
 » Non… J’ai fusionné avec Nail , un autre frère , mes pouvoirs ont décuplé.  »
 » Hein mon cousin ?! Fusionner ? Comment ?  »
 » Je sais pas trop… En posant la main sur son torse..  »
Là j’ai coupé leur converse parce que c’était incompréhensible
 » Wow wow fusionner de quoi toi? Tu poses ta main nulle part, tu crois qu’on est des clés USB ou quoi !?  »
il a dit
 » lol allez vous faire voir, moi j’y vais. Si vous voulez mourir dignement rejoignez- moi, Salam.  »
Puis il s’est envolé à toute vitesse vers ce qui sûrement serait sa tombe.

Ce petit dialogue était insignifiant mais il nous a chamboulés.
Louigo m’a dit
 » Gros ça pue la mort ici viens on retourne sur Aulnaysia , j’ai un filon sur un braquage on va faire ça propre. »
C’était alléchant comme proposition mais on ne pouvait pas…
 » Toute notre vie on a fait ça, on a fait de la taule, on s’est barré d’Namek , quitté nos familles et pourquoi ?
Baiser, fumer, voler, vendre, se bagarrer… c’est donc ça la vie ? hein Louigo Cogno?
On a pas d’raison d’vivre… On en a une pour crever.  »
J’ai lâché ces quelques mots sur une musique triste, c’était grave émouvant, une petite brise nous a caressé le visage puis…
 » Ahahahaha j’rigole frère viens on va s’enculer contre Freezer c’est un empereur y’a v’la l’oseille à s’faire on va l’dépouiller jusqu’à l’os  »
On s’est serré la pince comme Ryu et Ken puis on a décollé vers le champ de bataille aussi déterminés que des boxeurs philippins.

Lorsqu’on est arrivés, Piccolo Daïmaoh venait de se faire froisser par l’ignoble Freezer.
Meurtrit dans sa chair, l’aura de Nail et de tout le peuple Namek se dégageait de sa musculature saillante, il était sublime.
Enfin il était sublime mais il s’est mangé des enchaînements extraordinaires, ça s’enculait comme au Tekken Tag Tournament™, il s’est pris la même rouste que Smokin’Joe Frazier par Georges Foreman.
Il s’est écroulé devant nous puis il a dit en crachant son sang
 » mdr j’ai faillit vous attendre bande de bâtards… vous êtes en retard arghh »
Louigo a repris à juste titre :
 » Ouesh on t’a promis quelque chose nous ? T’as un papier de signé ? Mdr allé tire toi »
Dendé a accouru vers moi, il était grave excité, il tremblait comme un crackman dans les 70’s , il m’a dit :
 » Le bâtard de Ginyu a pris le corps de Sangoku ! On a réussit à le récupérer ! Là Goku est en thalassothérapie le temps de récupérer de ses blessures !
Après on a réunit ces putain d’boules et Piccolo est revenu pour s’enculer avec Freezer ! Au début il lui niquait sa grand-mère, on a kiffé nos races ! Mais après Freezer ce fils de pute il s’est encore métamorphosé ! Il est devenu z’ga fort rien qu’il nous hagar ce pédé !  »
J’étais choqué… Nan sérieux il parlait trop mal, c’était vulgaire nan? Dendé il a 8 ans hein
Il avait perdu toute son innocence c’était vraiment triste à voir, ce gosse a été traumatisé et la détérioration de son langage était à l’image de celle notre situation.

En Résumé on était mal, très mal.

Freezer, qui venait à peine d’achever sa métamorphose, nous est apparu dans sa forme finale.
Une petite créature chauve et visqueuse, on aurait dit un petit leucémique.
Rien qu’ça lâchait des  » Genre t’es devenu encore plus fort la? Mdr allé allé tu ressembles à Mewtwo fils de pute  »
Je ne sais plus qui a sorti ça mais on était morts de rire, l’ambiance est retombée quand j’ai rappelé à tout l’monde qu’on allait tous mourir.

Pour montrer qu’il ne blaguait pas Freezer a envoyé un rayon surpuissant de l’extrémité du doigt.
C’était d’une vitesse inouïe, on a rien vu venir. Le faisceau a frappé Dendé de plein fouet… il s’est désintégré sur place, il ne restait plus que sa petite paire de Stan Smith™.

Je regardais ses dernières cendres retombées au sol quand Piccolo a hurlé
 » Ce n’était qu’un gosse… POURQUOI FREEZEEER  »
Là San Gohan m’a expliqué que cet assaut n’était apparemment pas hasardeux.
Il s’avère que Dendé possède.. enfin possédait… le même pouvoir de guérison que Léo Wyatt dans Charmed.
C’est lui qui avait arraché in extremis Krilin et Végéta des griffes de la mort.
On venait de perdre un atout majeur, on ne pouvait plus se permettre d’attaquer sans stratégie comme l’armée de Xercès.

Piccolo a murmuré :
 » Je n’ai rien vu venir…  »
C’est la que Végéta fraîchement soigné par Dendé a dit
 » Nous les Sayians sommes nés pour nous battre lorsqu’on frôle la mort on revient beaucoup plus fort… Le rayon… Je l’avais vu venir… Ahahaha  »
Il pensait qu’on allait le féliciter mais piccolo à rétorqué:
 » ah ouais ? Et t’aurais pas pu l’dire avant fils de pute?  »
Puis Krilin
 » Ouais Végéta t’abuses on aurait pu sauver Dendé  »
Puis Gohan :
 » Ouais c’est vrai que.. kuuuuuf  »
Il s’est mangé une middle-kick dans les côtes, Végéta il voulait jamais le laisser parler.
 » Bouclez-là bande de sous merdes, je vais vous montrer ce qu’est le Super Sayian Légendaire… Freezer prépare toi ahahaha c’est sur ce sable que ta dernière heure va sonner  »
Y’avait de l’assurance dans sa voix, le type avait le chic pour ce genre discours
Freezer a calmement répondu
 » Oh oh oh approche donc mon petit Végéta.. que je châtie cette insolence qui te sied tant…  »
Piccolo m’a dit
 » La vie d’ma mère ils parlent comme des braves mousquetaires alors qu’ils vont s’enculer sans aucune règle  »
Mdr il n’avait pas tort.

Entre temps l’aura du Saiyan ne cessait d’augmenter, les deux adversaires se fusillaient du regard… le combat allait commencer.

#7 (Louigo) C’était pire que L’aéroport John Kennedy, on aurait dit qu’une pluie de météorites s’étaient écrasé sur le terrain.
Je vais te dire, Krilin, Gohan était sur le ventre et Dendé était mort mais c’est vers Piccolo que je me suis dirigé.. mon frère namek était mal en point.

Il faut savoir un truc : Piccolo était considéré comme une grande star sur Namek depuis qu’il a réussi à se faire passer pour Dieu sur Terre, il leur a mis la banane du siècle et tous le respectait pour ça.. le voir si mal en point me donnait des vertiges, j’ai demandé :
-« Picco, pourquoi ce monstre de Freezer agit il ainsi ? »
Alors Picco m’a rapporté que Freezer à expliqué sa haine contre notre peuple, en disant simplement :
-« Comment leur faire confiance ? Ils ont tué Le Christ ».. même Walgo a sourit tellement la réplique de ce despote était hella.

Puis Piccolo a terminé sa tirade :
– » Désormais Je ne suis plus seulement un Namek, Je suis un Namek Saiyajin.. Ah oui dernière chose, appelle moi encore « Picco » et je te baise » Piccolo mourait mais il s’y croyait grave avec son turban de pakistanais.

Gohan a ensuite rampé vers nous, une fois à notre hauteur il a demandé : -« Piccolo Senseì, tu as été plus présent pour moi que mon propre père.. Où était-il ? » Piccolo a simplement répondu :
-« Il est mort contre ton oncle Radditz, Je l’ai traversé avec un Makkankosappo pour sauver ta vie de salope ».. Je crois que c’est là que Gohan s’est évanoui.
Alors Piccolo a vomi :
-« PICCOOOOOO !! » J’ai crié comme Rahan.. Piccolo a serré ma gorge de toutes ses forces, il a dit : « Je t’ai dit.. de pas.. m’appeler.. « Picco ».. fils de pute ».. et il s’est effondré.

Tu sais La Colère te fait faire de grande chose à commencer par te conduire vers la mort, j’ai défié Freezer en expliquant qu’il allait payer pour l’ensemble de ses crimes.

Une voix sortie de nulle part a clamé :
-« Chez nous il n’y a pas L’Otan, donc si on fait la guerre ça va durer longtemps ».. Végéta était complètement remis de ses blessures, il m’a fait un signe de tête Shrab on est complice.
Végèta s’est adressé à nous sur un ton solennel :
-« Écoutez les enfants je sais que certains de mes actes ont.. Ha putain ! Dendé était le seul Namek qui portait du RG 501 et des pulls Kaporal mais c’était un mec bien.. Gohan, t’es une salope j’ai jamais vu ça, prend tes responsabilités.. sache qu’un grand pouvoir implique de grandes responsabilités ».. C’était triste de fou, on était tous ému.. Végéta parlait comme si il savait qu’il allait mourir.

Freezer a expliqué qu’il allait déployer toute sa puissance pour nous balayer avec classe.. il a perdu patience quand Krilin a chanté du Corneille :
-« C’est avec Classe, que J’admire si tu le permets crois moi ».. Freezer a craqué et a commencé à envoyer des boules électriques partout que Végéta a dévié avant de partir l’affronter.

Végéta avait mis sa petite musique (c’était « Ali Bomayé » de The Game ft 2Chainz et Rick Ross.. il aimait bien faire ses entrées dessus). il a fait ses manières de salope c’était long. C’est quand Walgo a demandé si il « comptait faire mourir Freezer de vieillesse » que Végéta s’est décidé.. même Freezer était mdr.
En vrai Je crois que Végéta avait peur et il essayait de gagner du temps histoire que Goku arrive.
Le combat a débuté sur les chapeaux de roue, Végéta a foncé en chassé en criant : « This is Sparta ! » Après il a rentré une série de chassés dans le ventre à Freezer comme dans The One avec Jet Li, que Freezer criait « Huuur ! ».. C’était de bon augure.
Sauf que quand Freezer était au sol suite aux coups, que il rigolait, il rigolait comme un forcené.
Walgo a demandé à Freezer pourquoi il riait alors qu’il se faisait plus passer à tabac que dans un interrogatoire dans « The Shield », Freezer a répondu avec un sourire en coin :
– « Il arrive.. », alors il s’est relevé, il a nettoyé sa bouche comme dans Fatal Fury et il a envoyé un rayon laser de la taille à Rick Ross vers notre direction.. L’explosion nous a fait voler comme dans une superproduction hollywoodienne.

Végéta l’avait vu venir, en réponse il s’est décidé à varier ses attaques avec expérience : un moment il attaquait nerveux à La Bryan Fury, l’autre il enchaînait pied-pied-poings genre Hwoarang.. Contrairement à l’attente générale, il a fait poser genoux au sol à Freezer.
C’est là que sa connerie de Saiyen a reprit le dessus, il a demandé :
-« Tu m’as parlé d’une puissance caché Freezy West, j’aimerais que tu m’en fasse la démonstration ».. Walgo a demandé si Végéta « était con ou si c’était son imagination ».
Freezer avait le sourire du Joker devant cette ouverture :
-« Ok je recule de 2 pas et c’est réglé ».. Alors il a déployé toute sa puissance et Bluff il a pris une pose pleine d’élégance (le type était devenu une petite créature ultime avec du vernis noir et violet sur les ongles.. On aurait dit une tantouze).
Le combat a repris sauf que la misère avait changé de camp : Freezer est devenu tellement rapide que même nous on voyait plus ses attaques.
En fait même Végéta ne voyait pas ses attaques, il se mangeait de robustes coups de genoux dans le dos.. Tellement il était dépassé par tant de puissance il n’arrivait même plus à riposter c’était cruel.
Végéta a fini projeté sur plusieurs mètres, il a même pleuré mais Zehma ce pd il a dit :
-« c’est les nerfs c’est pour ça ».

Subitement Freezer s’est écroulé sur le sol, comme Cristiano Ronaldo dans la surface.. il venait de se manger une baffe de cow-boy dans le cou.. Goku fit son entrée.

Krilin a crié :
– « GOKU !! OÙ ETAIS TU ? ».. Apparemment la petite bande avait pris l’habitude de provoquer des bagarres et d’attendre que Goku vienne à la rescousse.. Avec Walgo on se regardait genre « mais quelle bande de pédales ».

« Frieeeezza ! Frieeeeeza !!! Voici le guerrier légendaire ! Le Saiyen Millénaire que tu redoutais tant.. Ta fin est proche Friezza ! » Tout au long de son séjour sur Namek, Végéta n’en a pas démordu niveau provocation.
Frezeer agacé par tant de roublardise a envoyé un rayon laser qui a transpercé le cœur de Végéta.. Mon sang s’est glacé comme celui de Sub-Zéro.

Goku s’est avancé vers Végéta, il avait de la peine pour lui : Toute sa vie Végèta a perdu ses 1 contre 1 et là il allait mourir sur une planète de merde, à l’âge de 30 ans.. en portant un legging bleu avec des bottes.
Au lieu de rester calme, Végéta a utilisé ses dernières forces pour expliquer à Goku que « c’est Freezer qui a détruit leur planète d’origine », Goku a répondu qu’il s’en battait les couilles parce que la seule famille qu’il avait là bas c’était « Radditz » qui a voulu kidnapper son fils et un certain « Broly » avec qui il a eu des problèmes en Primaire.
Alors Végéta a clamé que c’est parce qu’il est le saiyen millénaire qu’il doit vaincre Freezer et faire en sorte que son fils arrête de faire la pute.. Il a conclu sur :
-« Kakarot.. Ne dis pas.. Ne dis pas.. Que j’ai pleuré.. » Puis Végéta a craché tellement de sang qu’il est mort la gueule ouverte comme un Leviathor (Allah Y Rahmo).

Goku était furieux surtout que Végéta avait craché du sang dans sa bouche.. il a enterré son corps puis a fait face à Freezer.. Le singe venait de sortir du Zoo.

#8 (Walgo) A chacun son heure. Lorsqu’on est un mec comme Végéta on pas l’droit au bonheur, on vit comme on meurt : de manière hardcore mais avec honneur.
Enfin je vous dis ça mais son décès n’a ému personne toute l’attention était portée sur Sangoku.

En le voyant freezer a pris un air étonné.
 » Il me rappelle quelqu’un… Non pas Nappa… Ni Raditz… C’est ce Saiyan qui s’est battu comme un diable quand j’ai détruit la planète Végéta  »
En fait 20ans auparavant, Freezer avec exécuté Barduck , le père de Sangoku.

Sangoku a enfin ouvert la bouche:
 » Vous avez tenu bon les amis, bravo à vous. Je prends la relève.  »
Il avait tout de la force tranquille, un visage apaisé
et un certain charisme.
Il avait la même coupe que le chanteur « M » et Il portait la même tenue orange que les détenus aux États-Unis.
Nous nous sommes tous repliés une vingtaine de mètres plus loin et nous les observions.
Krilin il se croyait grave utile a commenter tout c’qu’il s’passait
 » San Goku s’avance vers Freezer, Freezer l’attend.
Là Goku s’est stoppé net, ils sont face à face.
Il lui dit quelque chose… On ne saisit pas mais ça à l’air virulent… Attendez je lis sur ses lèvres :
F..i…isse d..de p…puuu..t ! Ah mdr fils de pute! Là maintenant ils se regardent et..  »
 » et ferme ta gueule Krilin , on est à côté d’toi on voit tous la scène.  »
J’ai séparé ## et Krilin puis Le combat a commencé subitement.

Freezer a sous estimé son opposant, il a voulu l’attaquer avec une droite assez molle… San Goku a saisi son bras puis la violemment projeté contre une montagne.
Freezer s’est relevé 30 secondes plus tard au milieu des débris, il était indemne.
Il a essuyé la poussière sur ces épaules puis il a dit :
 » kuf.. Seul mon père a osé lever la main sur moi..  »
Sangoku a sèchement sorti
« Alors je vais continuer de faire comme ton père… Je vais niquer ta me.. »
Freezer l’a pas laissé finir il lui a rentré une énorme gifle Sangoku a ricoché 4 fois sur le sol avant de se relever.
Le ton était donné, 1-1 le combat allait commencer.
 » Fin de l’échauffement passons aux choses sérieuses  »
San Goku s’est pris au jeu
 » Bonne idée  »

Puis il a commencé à faire quelque étirements. Il a ôté son premier Tee-Shirt , fait des pompes , échauffer ses ischio-jambiers , ses aducteurs… un moment il faisait des roulades arrières sur le sol on a rien compris c’était grave long.
Je crois qu’il a fini quand je lui ai demandé s’il comptait se battre ou s’il passait le Bac d’Eps.
Bref Le duel a commencé, les coups partaient à une vitesse incroyable, les impacts résonnaient sur toute la planète.
Ça utilisait des techniques complètement inédites : des coups d’tête dans l’plexus, des balayettes en return-kick, des lasers avec les yeux…
Un moment Freezer a saisi la gorge de Goku avec sa queue, puis ce dernier l’a mordu comme en CM2.

Ce San Goku il tenait tête à Freezer, c’était pas du Bluff il était vraiment fort.

Après 1/4 d’heure de chiffonnade musclée, le combat s’est interrompu.
Les deux adversaires se sont fait face et Freezer a lancé
 » Tu te débrouilles bien… Mieux que Ginuy… t’es sur que tu veux pas devenir mon bras droit ? »
Sangoku a répondu
 » Taffer de 9 à 5 pour moi c’est pas la vie.  »
 » T’es sur hein? Non vraiment te tuer serait du gâchis, tu as du potentiel… Tu pourrais faire de grandes choses  »
Goku à répondu avec insolence
 » Tu comptes me faire un câlin là ?! »
Freezer n’a même pas pris la peine de répondre il lui a rentré un front-kick puis le combat à repris de plus belle.
SanGoku utilisait le Kaïohken x20 et Freezer bluffait comme Gims
 » j’suis qu’à 30% d’mes foutues capacités  »
Alors qu’il s’prenait des patates magistrales.
Le combat durait et les deux se valaient mais la différence se faisait sur l’endurance.

San Goku suffoquait comme un asmathique et freezer avait le pouls stable.
En fait plus le combat durait plus Sangoku perdait l’avantage jusqu’à ne plus l’avoir.

Il avait épuisé ses réserves, le kaiohken devenait obsolète et freezer prenait plaisir à lui marteler sa petite gueule.
Il n’avait plus le choix il lui fallait sortir sa botte secrète : le Genkidama.
il est venu nous expliquer que cette technique consistait a puiser de l’énergie en tous les êtres vivants de la planète, de la végétation aux animaux et à tout concentrer dans une énorme boule de Ki.
Il jactait comme un mec de Greenpeace moi ça m’a pas vraiment emballé mais bon l’effet serait selon lui dévastateur.
Sauf que… Nous étions sur ce qu’il restait de Namek… la nature se limitait à deux buissons et une grenouille.
C’était perdu d’avance mais on pas vraiment eu le choix, on a donc tous mis la main à la pâte et combattu Freezer le temps que Sangoku prépare son attaque.
Il s’est élevé dans les airs et a brandi ses deux mains vers le ciel pour emmagasiner toutes les énergies environnantes.
Ça a duré quelques minutes, mais lorsqu’on se fait tabasser ça paraît être des heures.
C’est donc au bout d’un quart d’heure de passage a tabac que Sangoku nous a crié
 » POUSSEZ-VOUS LA PUTAIN D’VOS MÈRES !!  »
J’ai pas compris pourquoi il a insulté nos mères mais ça passait bien dans la phrase. Il a projeté une énorme boule, 20 mètres de diamètre une véritable comète.
Freezer n’avait rien vu venir, il se l’est prise en plein dans l’torse comme quand Alan Crocker à voulu capter la frappe du Tigre.

L’explosion fut grandiose on a été projetés vers d’autres cieux comme la Team Rocket.
La boule s’est enfoncée dans le sol en emportant freezer vers sa mort.
Il avait disparu de la surface de la planète, c’était impensable rien qu’ça criait d’joie, ça s’tchekait de partout.
On a soulevé Sangoku en triomphe comme la coupe du monde en chantant « We are the Champions « …. mais on l’a jeté dans l’vide quand il a dit :
 » Lâchez moi mdr arrêtez d’faire les suceurs  »
C’était grave vexant.

Enfin tout semblait être fini quand Krilin s’écria
 » Regardez là-bas …. FREEEEZER !!  »
Au début on pensait à une blague rien qu’ça lâchait des
 » T’es pas marrant la putain d’ta race  »
Mais on a pris ça au sérieux quand il a soudainement explosé, il venait de mourir là juste devant nous.
Freezer était bel et bien là… Et bien remonté.
Sangoku tremblait, son visage était vide de toute expression, ses pupilles dilatées… On aurait dit un adolescent en pleine crise d’épilepsie.
San Gohan m’a expliqué que Krilin n’avait rien d’un pédophile au départ, c’était simplement le meilleur ami de Goku.
Il ne supportait pas sa mort, il nous a dit
 » Ne restez pas là… Je ne vais pas pouvoir me contrôler… J’vais devenir plus dangereux qu’un Kaméhamé qu’un camé armé..  »
Louigo lui a répondu
 » lol tu vas t’transformer en Loup-Garou ou quoi ?  »
C’était drôle mais on a vite décampé quand il a envoyé une rafale de Ki dans notre direction.
Sa puissance ne cessait d’augmenter c’était incroyable, son aura virait au jaune et ses cheveux se sont soudainement hérissés.
Une explosion de Ki a jaillit de son corps et quand la fumée s’est estompée… Il nous est apparut un tout autre homme.

C’était lui… Le Super Saiyan de Légende, l’être supérieur, un Blond aux yeux verts, un pur prototype de la race aryenne.

Le combat à repris mais la donne venait de changer… Sangoku a littéralement corrigé son adversaire, il disparaissait et réapparaissait dans son dos, Freezer frappait dans l’vent en criant des
 » IL EST OU ???  »
Il se faisait ridiculiser, on riait comme dans une sitcom.

C’était devenu déséquilibré, Le Super Sayian était bien trop fort.
Freezer se mangeait des enchaînements de toute part il était dépassé comme les Sergio Tacchini™.
Il avait la haine dans l’sang il a fait un truc de rageux , il s’est élevé dans les airs et a envoyé une énorme boule de Ki vers le sol. Le but était détruire la planète.

Louigo lui a crié
 » T’es sérieux Freez’ ? T’es un haineux la vie d’ma mère…  »
Le démon a répondu en postillonnant son sang :
 » Mdrr j’m’en bats les couilles si j’meurs tout l’monde meurt  »
On était deg mais le temps était compté, fallait s’tirer d’ici avant de finir en Chili con carne.
#9 (Louigo) Le coin était devenu infréquentable, les rayons lasers virevoltaient pire que dans Star Wars. Malgré ça Bulma, une pote à Goku (même si entre « pute » et « pote » il n’ya qu’une lettre qui change), avait trouvé le moyen de nous rejoindre en faisant se crasher son vaisseau sur cette planète flinguée.
-« Si c’était pour faire ça, t’aurais pu rester chez toi » a expliqué piccolo sur un ton supérieur
-« Ha ok, t’es qui ? » a-t-elle répondu en narguant qu’elle n’arrivait pas à faire la différence entre Piccolo et un autre namek mais quand Piccolo lui un lâché un « Fais même pas la folle, je vais te niquer ta mère », elle s’est un peu calmé.

Goku qui était maintenant une sorte de guerrier à la coiffure DjibrilCissesque et aux yeux verts, étincelait de 1000 feux.. il était devenu beaucoup trop chaud pour ce pauvre Freezer.
En réponse à cette puissance ce dernier a balancé une énorme boule d’énergie dans le sol, ce stratagème avait pour but de toucher le noyau de Namek et ainsi détruire cette planète.

J’ai me suis plaint à Walgo :
-« Putain de merde mais ce trou du cul va nous envoyer sur Space Mountain » là Walgo en est venu à la conclusion que Freezer pouvait respirer dans L’Espace et qu’il utilisait cet avantage à bon escient.
-« Bulma ! Combien de temps il nous reste ? » quand cette pute a répondu que « d’après les capteurs, la boule d’énergie allait heurter la nappe phréatique de Namek dans environ 4minutes » j’ai cru que j’allais la crosser.

Goku nous avait laissé son vaisseau pour qu’on puisse fuir cependant, on galérait pour faire démarrer l’engin tandis que La Planète Namek se désintégrait de fil en aiguille.

-« Je crois que c’est le carburateur » dit Bulma genre elle s’y connaît en mécanique.
J’ai seulement argumenté que « là d’où je viens tu connais » et que « le port de La Burqa devrait être obligatoire ».
Bulma commençait grave à prendre la confiance elle a dit que « si j’étais pas content je pouvais rentrer dans mon pays » mais quand Walgo a fait remarquer que notre Planète n’existerait plus dans 3min15 elle a fait blehni elle n’est pas raciste Zehma Piccolo c’est grave son poto alors que même lui il était outré par ses propos.

Après études il s’avère que le problème venait bien du carburateur.. Quand on a décollé il restait 2min 45 avant que La Planète saute comme du Pop-Corn.
Notre vaisseau en ballottage dans L’atmosphère de Namek, Gohan avait des inquiétudes :
-« Dis moi Petit-Cœur, tu crois que Papa va mourir ? ».. Piccolo l’a pris dans ses bras pour le rassurer, j’étais scandalisé :
-« Hey Pourquoi il t’appelle « Petit-Cœur » ? T’es grave une pute en fait Picco ».
Direct Piccolo a fait tête contre tête avec moi c’est Walgo qui a séparé, ça lâchait des « Nahdin Bebek » peu reluisants.
Comment j’aimais pas ça, le mec il a vécu sur Terre quelques années, il faisait son Samuel L. Jackson dans « Django ».. il y en a ils oublient trop d’où ils viennent, sur le coup j’étais contrarié.

Entre autres Gohan a fait des galipettes pour nous amuser histoire que la tension retombe, en fait quand on m’a dit qu’il pouvait se transformer en singe j’ai fait la relation avec son comportement de petit macaque.
Ça faisait déjà plus d’une heure qu’on était en orbite autour de Namek et la Planète Namek n’avait pas implosé.. Elle aurait dû être détruite depuis un moment mais moi je m’en battais les couilles, j’avais du café et il y avait de la meuf :
-« Dis moi Bulma » ai-je demandé sur le ton de la camaraderie « Parle moi un peu de ce Goku ».. Elle m’a dit quoi cette folle :
-« Ha Goku ? Une fois je lui ai montré ma chatte quand il avait 11 ans ».
– « Ok ok et sinon, t’as un mec ? ».. Elle m’a laissé en R, que Piccolo faisait des petits rires moqueurs d’enculé à cause du stop que je venais de me manger (J’étais vert si on peut dire).

C’est là que Walgo est intervenu : il a expliqué qu’on ne pouvait pas rentrer sur Terre à cause de nos fiches de recherche galactique et que nos chemins allaient se séparer.
Ensuite il a expliqué qu’on allait prendre la capsule de Goku et Végéta puis prendre le large pour Aulnaysia.
La planète Namek commençait enfin à explosé au bout de 4h17 après le lancer de la boule de Freezer.. Là Bulma s’est rendu compte que son compteur indiquait les minutes au lieu des heures et c’est pour cette raison que l’explosion a mis autant de temps.. Piccolo s’est permit de la gifler quand elle a rajouté « Lol ».
Peu importe, les événements nous donnait raison : Goku allait sombrer dans L’Espace comme dans « Armageddon » avec Bruce Willis et Ben Affleck et Végéta avait perdu la vie, on pouvait prendre leurs capsules.
Le vaisseau principal se dirigerait en direction de La Terre comme prévu tandis que mon comparse et moi allions filer vers des contrées plus justes.
Le spectacle de la séparation avec Bulma, Gohan et Piccolo était grave émouvant même si ça faisait un peu de Cinéma.. On s’est séparé sur la musique du générique des Frères Scott « I don’t wanna be »; on était libres, on était jeunes, putain on était fou.

Nous partîmes avec Walgo nos 2 capsules avaient été monté ensemble comme un lit superposé, j’observais le regard triste de Walgo regardant notre Planète d’origine tomber en ruine depuis son hublot.
« Je survole la capitale, oh mon Dieu ! C’est la misère ! » a t’il plaisanté pour faire blehni il encaisse la perte de toute notre race dans un génocide.. Nos capsules flottaient lentement comme le Deep Space Nine dans « Star Trek ».

Des années après ces événements les choses ont évolués en bien pour la race Namek : La Planète a été reconstruite grâce aux Dragon Balls et les gens tués par Freezer ont été ressuscité (Oui, même ces fils de pute de Végéta et Krilin).
L’Économie de Namek est en plein essor vu qu’il y a tout à reconstruire là bas, c’est cool pour les petits jeunes.

On dit que Freezer s’est fait littéralement enculer par Goku, même qu’à la fin il avait une gueule désagréable à regarder et même que ce haineux après il est revenu avec son daron.

Ça faisait des rumeurs sur Gohan, ça disait que c’était une balance et que des rebeux du nom de « Spopovitch » et « Yamu » lui voulait du mal.
Après j’ai dehka quand on m’a appris qu’avec Dendé ils chantaient des trucs genre :
-« Hellooo c’est Piccoloooo ! Je suis avec Prince Boateng, Balotelli au Milanelloooo ! » en réponse à ses détracteurs.
Haha quelle bande de petits cons.
#10 (Walgo) Lors de notre séparation j’avais obtenu de San Gohan la promesse qu’il utiliserait les Dragon Ball pour reconstruire Namek.

2 ans après la planète était de nouveau dans l’circuit, elle vivait un remake des 30 Glorieuses avec un Baby-boom et une croissance à deux chiffres.

Des rumeurs complètement folles circulaient.
Ça disait par exemple que Freezer avait survécu et que du haut de ses 40 ans il avait ramené son daron sur Terre (SON DARON) …. Le plus marrant dans tout ça c’est qu’ils ont traversé toute la galaxie pour se faire mêler en famille mdr rien qu’les terriens insultaient leurs mères y paraît.

Un autre bruit rapportait que ce petit sadique de Végéta était resté sur Terre pour gérer Bulma et qu’il vivait aux frais de la Capsule Corporation™.
Enfin y croiront ce qui voudront.

Sinon avec Louigo on a pris une retraite bien méritée.
On entretient notre légende sur Aulnaysia , tout l’monde parle de nos exploits sur Namek : 2 jeunes verts qui ont renversé toute une armée.

On a lancé notre marque Streetwear NCG™ (Namek City Gangster ) puis on a ouvert une petite salle de boxe dans laquelle on aide des jeunes de quartiers difficiles à s’en sortir…

Bref maintenant c’est la belle vie, on écoule des jours heureux loin du 94, loin de La France #TheEnd.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s